Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Nationale |

SAÏD BOUHADJA, PRÉSIDENT DE L'APN

"Pourquoi l'Algérie est un messager de la paix"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le président de l'Assemblée populaire nationaleLe président de l'Assemblée populaire nationale

La Réconciliation nationale mérite d'être une idéologie et un courant philosophique pour tout peuple voulant vivre en paix.

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN) Saïd Bouhadja a dénoncé vigoureusement, hier, les agressions que subit actuellement la capitale palestinienne et l'acharnement du Maroc contre l'Algérie et le peuple sahraoui. Saïd Bouhadja, qui s'exprimait à l'occasion de la célébration de la Journée internationale du vivre ensemble en paix à l'APN, a indiqué «que le déplacement des Etats-Unis pour leur ambassade à Jérusalem-Est est un acte sauvage et ignoble contre les droits de l'homme et une violation du droit international». «Cette énième attaque est hélas un témoignage sur l'échec du monde à faire régner la paix dans le monde», a déploré le président de l'APN, dénonçant par la même occasion tous les Etats ayant soutenu et applaudi la décision de l'administration américaine. «Soutenir une telle décision est une complicité», a affirmé Saïd Bouhadja. La Journée internationale du vivre ensemble que célèbre le monde aujourd'hui, (hier ndlr), coïncide hélas! avec un autre acharnement contre le peuple sahraoui de la part du Maroc. «La justesse de la cause sahraouie est aujourd'hui plus consolidée et connue que jamais», a-t-il souligné. «L'acharnement du Maroc contre l'Algérie ne fera jamais changer d'avis à notre pays quant à la justesse de cette cause», a-t-il signifié. Et d'affirmer«l'Algérie soutient et soutiendra la cause sahraouie jusqu'à son aboutissement dans le cadre des résolutions onusiennes», soulignant que la résolution de cette cause doit avoir lieu sans aucun préalable de la part du Maroc. Abordant par ailleurs, la célébration de la Journée internationale du vivre ensemble en paix, Saïd Bouhadja a rappelé que l'aboutissement de cette idée grâce aux efforts de l'Algérie est d'abord une reconnaissance pour les efforts entrepris par le président de la République dans le sens du triomphe de la Réconciliation nationale. «L'adoption par les Nations unies de cette journée est aussi une volonté de dire aux pays du monde entier que l'expérience de l'Algérie en la matière est une école dont les enseignements doivent être tirés dans leur globalité», a-t-il ajouté.
Avant d'affirmer que, la Réconciliation nationale de par ses principes et son contenus mérite d'être une idéologie et un courant philosophique valables pour tous les pays du monde, afin de faire régner en leur sein les valeurs de paix, du vivre ensemble, de l'amour et de la fraternité. Prononçant pour sa part une allocution à cette occasion, le président de la commission des affaires étrangères, de la coopération et la communauté étrangère Abdelhamid Si Affif a abondé dans le même sens, en ajoutant que la célébration de cette journée est une victoire pour la diplomatie algérienne. «Les résultats de la politique de la Réconciliation nationale sont de l'avis de Abdelhamid Si Affif, une référence pour tout peuple désirant vivre en paix», a-t-il affirmé, appelant par la même occasion les Algériens à être fiers de leur diplomatie et de leur Etat. Prenant la parole, le coordinateur des Nations unies établi en Algérie, Eric Overvest, a félicité l'Algérie pour la consécration de ses efforts à l'international. Le représentant onusien a félicité par ailleurs l'Algérie pour les résultats impressionnants que la politique de la Réconciliation nationale a réalisés en Algérie. Eric Overvest a appelé en guise de conclusion les pays du monde à faire régner la paix, afin d'amorcer la bataille du développement seul garant de la paix. S'exprimant par la même occasion, plusieurs personnalités nationales, à l'image de Si El Hachemi Assad, Salah Belaid, Saïda Benhabilès, Fafa Ben Zerrouki, ont fait part de leur joie quant à la consécration des efforts de l'Algérie et de la politique de la Réconciliation nationale. Si El Hachemi Assad est revenu longuement dans son intervention sur les efforts que le président de la République a entrepris dans le sens de la reconnaissance de la langue et de la culture amazighes. La reconnaissance de la langue amazighe en tant que langue nationale et officielle et la reconnaissance de Yennayer en tant que fête nationale sont les meilleures formes pouvant renforcer le vivre ensemble en paix. «L'effet de ces acquis sont d'ores et déjà sensibles sur le terrain», a fait observer Si El Hachemi Assad, faisant remarquer que les Algériens sont désormais solidaires et frères plus que jamais. Saïda Benhabilès, présidente du Croissant-Rouge algérien(CRA), est revenue elle aussi sur les bienfaits de la Réconciliation nationale.
«Le Croissant-Rouge a connu depuis le retour de la paix un épanouissement incroyable en termes de dons», a-t-elle souligné. Il est à rappeler que la célébration de la Journée internationale du vivre ensemble en paix a vu l'organisation de plusieurs activités culturelles, sportives et caritatives à travers plusieurs wilayas.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha