Accueil |Nationale |

POUR ASSURER UN RAMADHAN PAISIBLE AUX CITOYENS

L'armée resserre l'étau sécuritaire

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Plusieurs opérations de ratissage ont ainsi été déclenchées par l'ANP, à travers le territoire national, notamment au niveau des maquisPlusieurs opérations de ratissage ont ainsi été déclenchées par l'ANP, à travers le territoire national, notamment au niveau des maquis

Vigilance et présence accrue sur le terrain. Tel est le credo des éléments de l'ANP durant ce mois sacré de Ramadhan.

L'armée s'apprête en effet, à affronter un mois de labeur non-stop. Un appel à la vigilance et la fermeté a été signifié par le Haut commandement de l'ANP à toutes les Régions militaires pour assurer un mois de jeûne dans la quiétude et la sécurité dans l'intérêt du citoyen. Plusieurs opérations de ratissage ont ainsi été déclenchées par l'ANP, à travers le territoire national, notamment au niveau des maquis qui abritent encore quelques résidus du terrorisme, comme à Skikda, Jijel, Aïn Defla, Bouira, Béjaïa, Khenchela, Tébessa et Batna. Mais également au niveau du vaste désert du Sahara où la contrebande et les narcotrafiquants agissent en force, mais non sans avoir échoué face à la détermination de l'Armée nationale populaire qui enregistre chaque jour des bilans conséquents dans ce sens.
Le Haut commandement de l'ANP a dans cet objectif mobilisé d'importants moyens humains et matériels. Comme pour rappeler que l'Algérie est une ligne rouge, avait déclaré le vice-ministre de la Défense nationale, qui a au courant de ces derniers temps, multiplié ses sorties pour superviser des exercices tactiques afin de prévenir les menaces, sachant que l'Algérie est assiégée par des pays qui vivent des instabilités sans précédents sur le plan sécuritaire et politique. Pour le Haut commandement de l'ANP qui veille sur la sécurité du pays et la quiétude des Algériens il n'est pas question que la stabilité du pays soit remise en question sous n'importe quel prétexte.
L'ANP a prouvé au courant de ces derniers temps, qu'elle est prête à affronter tous les dangers et faire face à toutes les menaces.
Des défis qu'elle relève et soulève avec professionnalisme et détermination. Elle continue, malgré le lourd fardeau qu'elle porte sur le dos à être à la hauteur des espérances des Algériens sans aucune contrepartie. Rien que lors de ces dernières 24 heures, l'ANP a pu grâce aux efforts des Forces de l'Armée nationale populaire, désarmer deux terroristes à Tamanrasset au niveau de la 6ème Région militaire.
Le ministère de la Défense nationale ne manquera pas de révéler les identités de ceux-la même. «Il s'agit de Ch. Akli, dit Abou Saïd, qui avait rallié les groupes terroristes en 2009 et F. El-Taher, dit Abou Moussa, qui avait rallié les groupes terroristes en 2015.» La même source ajoute que «les deux terroristes étaient en possession de deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et de deux chargeurs de munitions garnis». Le MDN commente que «ces résultats de qualité réitèrent l'efficacité de la stratégie adoptée par l'Armée nationale populaire pour venir à bout du fléau du terrorisme et faire régner la sécurité et la quiétude à travers tout le pays».
Toujours dans le cadre de la lutte antiterroriste, l'ANP et suite à des opérations de recherche et de ratissage menées distinctement à Jijel au niveau de la 5e RM, Aïn Defla et Chlef au niveau de la 1ère RM, des détachements de l'Armée nationale populaire ont découvert et détruit, une casemate pour terroristes, trois bombes de confection artisanale». Lors de ces opérations, l'ANP a récupéré une arme à feu, une quantité de munitions et divers objets. Le MDN souligne dans un communiqué «qu'un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov et un chargeur garni ont été saisis à Tamanrasset». Une autre quantité d'armement a été saisie, la veille suite à l'exploitation efficace du renseignement à Bordj Badji Mokhtar déposée dans une cache. Il s'agit, détaille le MDN, d'une mitrailleuse lourde, de calibre 14,5 mm, un fusil-mitrailleur de type (Fmpk), deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov, un fusil à répétition, 21 charges propulsives pour lance-roquettes de type RPG-7, 11 roquettes pour lance-roquettes de type RPG-7, 16 chaînes de munitions pour mitrailleuse 14,5 mm et une importante quantité de munitions s'élevant à 3300 balles de différents calibres. A ce propos, le MDN précise que «cette opération de qualité vient s'ajouter à l'ensemble des résultats concrétisés sur le terrain», ce qui confirme à ne pas en douter la grande vigilance et la ferme détermination des forces de l'ANP déployées le long de nos frontières, à déjouer toute tentative d'intrusion, d'introduction d'armes ou d'atteinte à la sécurité du pays et sa stabilité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha