Accueil |Nationale |

ABATTOIR CLANDESTIN DÉCOUVERT À CONSTANTINE

Huit personnes arrêtées par la police

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le scandale a fait grand bruit à ConstantineLe scandale a fait grand bruit à Constantine

Les mis en cause devront répondre de faux et usage de faux, activité commerciale dans la clandestinité et atteintes à la santé publique.

L'enquête déclenchée par les services de la police de la sûreté de la wilaya de Constantine, aussitôt après la découverte d'un abattoir clandestin à l'Onama situé entre Constantine et El Khroub, a abouti à l'arrestation de huit personnes âgées de 29 à 57 ans. Les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt sur ordre du magistrat instructeur. Ils usaient de faux cachets vétérinaires pour proposer de la viande impropre à la consommation aux citoyens. L'enquête a également révélé que les bêtes égorgées souffraient de maladies graves comme la tuberculose.
Les mis en cause devront répondre de faux et usage de faux, activité commerciale dans la clandestinité et atteinte à la santé publique. Rappelons que les forces de sécurité qui avaient agi sur renseignements avaient également découvert un mulet parmi les vaches se trouvant dans l'abattoir. Au moins trois boucheries se situant au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjeli ont été mis sous scellés dans le cadre de la même enquête. Le scandale avait éclaté le premier jour du mois de Ramadhan, alors que les services de la police venaient de mettre en oeuvre une stratégie spéciale Ramadhan. Ainsi donc, en plus de leurs activités classiques contre la criminalité, les services de la police, ont pris en chasse toutes les activités commerciales illicites, pour s'intéresser aux vendeurs à la sauvette qui squattent les rues et ruelles de la ville, mais aussi toutes activités commerciales accomplies dans la clandestinité.
Dans ce même ordre d'idées et afin de préserver la santé publique, la wilaya de Constantine a fait foi d'un communiqué dans lequel elle a souligné que «997,15 kg de viande impropre à la consommation ont été saisis», la même source précise que les conditions dans lesquelles le bétail a été égorgé ne répondent à aucune norme. Cette opération a eu lieu entre les 5 et 18 mai du mois en cours.
La marchandise saisie qui sera destinée à la destruction avoisine la somme de 80 millions de centimes. Dans ce même contexte, la wilaya confie dans son communiqué que quatre commerces ont été fermés car ces derniers exerçaient de façon illégale. Pour sa part, la direction du commerce qui avait également transmis une note sur son plan d'action durant le mois de Ramadhan, comme rapporté par l'une de nos éditions a observé plus de 1275 interventions et saisi l'équivalent de plus d'une tonne de marchandise à la hauteur de 100 millions de centimes concrétisés sur 146 PV qui ont été transmis aux instances compétentes de la justice. A noter que la direction du commerce a formulé des règles à suivre strictement dans l'intérêt du citoyen en organisant des journées de sensibilisation contre les intoxications, contrôle et respect des prix, pour contrecarrer les spéculations et le stockage des produits. Dans cet objectif et afin d'atteindre le résultat souhaité, la direction du commerce a mobilisé au moins cinq véhicules avec 187 agents dont 97 s'intéresseront au contrôle des pratiques commerciales, alors que 90 vont se consacrer au contrôle de la qualité et des prix. .

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha