Accueil |Nationale |

DÉDOUBLEMENT DU CW 127 À BOUIRA

Deuxième réévaluation du projet

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le dédoublement du CW 127 entre la RN5 et la ville de Sour El Ghozlane sur une distance de 31 km connaît un retard considérable.

Ce projet a nécessité une première réévaluation et a encore besoin de 150 millions de dinars pour son achèvement. Réparti en quatre lots distincts, le projet a été confié aux entreprises GIE et Etber pour les lots 1 et 4 longs respectivement de 8 et 12 km. Les lots 3 et 4 d'une distance de 27.5 km linéaires sont attribués au groupe Etrhb. Les ouvrages d'art sont du ressort de l'entreprise publique Engoa et de la société Sapta. Même si l'ensemble des entreprises mise sur une livraison totale d'ici la fin du mois de septembre prochain, le wali est resté inquiet quant à ce délai. «Au rythme actuel des travaux, je doute fort que vous puissiez terminer à cette date, mais je vous demande de faire un maximum d'efforts pour ouvrir ce passage aux nombreux usagers», dira le wali. Il y a lieu de préciser que ce dédoublement sera une aubaine pour les usagers qui viennent ou se dirigent vers les villes du sud du pays.
Le contournement d'El Hachimia est devenu impraticable en raison d'une dégradation avancée de la chaussée. «Le projet est d'une extrême importance pour toute la région, il est impératif d'accentuer la cadence de travail et surtout terminer la traversée d'un affluent de oued Lakhal avant les pluies d'automne», insiste le premier responsable devant le représentant de la société en charge Sapta lequel s'est engagé à terminer ce passage d'ici la fin juillet.
Le deuxième important point visité a été le contournement de la ville de Bouira sur 10 km. Sur cet itinéraire aussi, l'entreprise Engoa a la charge de quatre ouvrages d'art. L'entreprise chargée du lot route se plaint de plusieurs contraintes. Une ligne essentielle de fibre optique nécessite 11 millions de dinars pour son déplacement. L'AEP, le gaz sont les autres réseaux à déplacer dans l'immédiat pour permettre la pose du noir. Par la bonne volonté, l'entrepreneur s'est engagé à faire des travaux au profit de l'ADE, de Télécom et de la SDC gratuitement.
Ces contraintes seront levées incessamment et les usagers qui veulent rallier l'est du pays par la RN5 sans passer par Bouira pourront le faire par cette double voie qui relie l'autoroute Est-Ouest à l'ancienne RN5.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha