Accueil |Nationale |

L'OPÉRATION TOUCHERA LES 48 WILAYAS DU PAYS

50.000 logements seront distribués

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'opération, dont le coup d'envoi a été donné hier soir, en simultané après le ftour, va se poursuivre durant les prochains jours précédant l'Aïd.L'opération, dont le coup d'envoi a été donné hier soir, en simultané après le ftour, va se poursuivre durant les prochains jours précédant l'Aïd.

Ladite opération, qui se veut «historique», devait se dérouler en présence de plusieurs ministres sur place dans les wilayas concernées.

La fête de l'Aïd sera célébrée cette année pour de nombreuses familles algériennes dans de nouveaux logements. «Pas moins de 50.000 logements réalisés selon les différentes formules sont prévus pour être distribués à cette occasion», a fait savoir avant-hier le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar.
L'opération dont le coup d'envoi a été donné hier soir en simultané après le ftour va se poursuivre durant les prochains jours précédant l'Aïd. Ladite opération qui se veut «historique» devait se dérouler en présence de plusieurs ministres sur place dans les wilayas concernées.
Le choix de la date de la soirée d'hier n'est pas anodin selon le ministre. «Elle coïncide avec la nuit du 27ème jour de Ramadhan (Leilet El Kadr)», dira-t-il. «Cette opération ne sera pas la dernière.
La distribution de logements se poursuivra régulièrement tout au long de l'année sur plusieurs étapes en fonction des fêtes nationales et religieuses avec des quotas importants attribués à chaque fois en coordination avec les ministères de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, ainsi que de l'Intérieur et des Collectivités locales et avec le concours des autorités locales», a signifié en outre le ministre. Avant de faire savoir que cette opération devrait se renforcer, après l'achèvement des procédures relatives au fichier national et aux listes, avec plus de 700.000 unités en cours de réalisation». Pour Temmar, cette opération signifie au-delà du respect des engagements, le sérieux dans le travail. L'intérêt de l'Etat pour la réalisation du logement s'est poursuivi ces dernières années, relève Temmar, en dépit de la baisse des capacités financières de l'Etat. «En dépit de la conjoncture financière, les walis sont appelés à accomplir un rôle important pour améliorer le secteur qui demeure parmi les priorités du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika», a rappelé le ministre, saluant par la même occasion l'attention accordée par le chef de l'Etat à la réhabilitation des logements réalisés. Le ministre a fait savoir à ce propos, qu'une enveloppe de 33 milliards DA a été accordée par le président de la République au ministère en plus des 55 milliards DA déjà reçus par le ministère pour la réhabilitation des logements, ce qui contribuera à mettre fin à ce problème, poursuivre la réalisation de nouvelles unités et achever le restant du programme Aadl et LPP. S'exprimant par ailleurs hier sur les colonnes du journal d'El Moudjahid sur les formules concernées par cette méga-opération, Abdelwahid Temmar a déclaré «que près de 50% sont des logements de type rural (24.000 unités) contre 13000 logements publics locatifs, 6000 unités de la formule location-vente (Aadl) et 2600 LSP, en sus de la distribution de 3800 lots de terrains viabilisés et prêts à la construction».L'interviewé d'El Moudjahid a fait remarquer que cette opération est loin d'être simple. «C'est une étape qui intervient après un long processus. Distribuer autant de logements à la fois, ce n'est pas une mince affaire, c'est énorme», s'est félicité Temmar. Dans ce sillage, il faut rappeler que le ministre de l'Habitat a pris une batterie de mesures depuis sa nomination en été dernier pour remédier aux insuffisances qu'il a héritées de ses prédécesseurs. Après avoir lancé des ateliers pour réformer en profondeur le secteur, en réorganisant particulièrement le rapport entre les différents acteurs du logement et en réformant la loi sur l'urbanisme, le ministre s'est attaqué récemment aux problèmes du retard dans la réalisation. Abdelwahid Temmar a créé à cet effet, des commissions d'enquête, afin de se rendre dans les wilayas où les chantiers accusent du retard. Il faut noter à ce propos que la disponibilité en abondance des matériaux de construction, à l'échelle locale, est aussi un facteur ne devant plus justifier ce retard.
«Le gouvernement a les moyens de sa politique», a-t-il déclaré récemment, en faisant allusion au fait que l'intervention de son département sera désormais concluante à la fois sur le plan technique et financier. Abdelwahid Temmar a pris en outre une décision des plus importantes, à savoir la distribution des logements sociaux finis sans délais. Le ministre a instruit les walis à l'effet de ne plus retarder les opérations de distribution. «Les logements sociaux doivent être distribués aussitôt livrés», a-t-il mentionné dans son instruction, menaçant les walis de sanctions qui seront prononcées à leur égard en cas de non- respect de cette instruction. Abdelwahid Temmar a dans ce sens l'appui de son collègue au gouvernement Nouredine Bedoui, ministre de l'Intérieur. Ce dernier a déclaré en effet que le retard dans la distribution du logement est préjudiciable pour le Trésor public. «La gardiennage des chantiers a un coût», a-t-il affirmé.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha