Prévisions pour le 18 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 45 °C
34
 Laghouat Min 25 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 21 °C Max 37 °C
34
 Biskra Min 26 °C Max 41 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 33 °C
32
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
34
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
34
 Saïda Min 23 °C Max 39 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 29 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 33 °C
32
 Ouargla Min 31 °C Max 43 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 26 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 43 °C
34
 Khenchela Min 20 °C Max 38 °C
34
 Mila Min 17 °C Max 41 °C
34
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
28
Accueil |Nationale |

TUNISAIR REFUSE D'EMBARQUER DES MAROCAINS SUR SON VOL

Une interdiction et des questions

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une interdiction et des questions

Les ressortissants marocains, qui sont légalement installés en Algérie, voulaient rejoindre la Tunisie pour une période de courte durée avant de revenir pour renouveler leur titre de séjour et obtenir une nouvelle autorisation de travail.

L'information, donnée par plusieurs médias électroniques, sur le refus de la compagnie aérienne Tunisair de transporter 70 Marocains à partir de l'aéroport Houari Boumediene, mérite d'être reprise, en raison des multiples interrogations qu'elle suscite. Selon les faits rapportés, les responsables de la compagnie aérienne tunisienne ont empêché plus de 70 Marocains d'embarquer vers la Tunisie à partir de l'aéroport Houari Boumediene sans avertissement ni préavis alors que ces derniers étaient munis, évidemment, de leurs billets. Les ressortissants marocains, qui sont légalement installés en Algérie, voulaient quitter le territoire national pour une période de courte durée, avant d'y revenir et de renouveler leur titre de séjour et obtenir une nouvelle autorisation de travail. Selon les mêmes sources, la compagnie aérienne tunisienne aurait reçu des instructions fermes pour ne pas transporter ces travailleurs marocains.
Et la première question coule de source: pour quelle raison, les autorités tunisiennes refusent de recevoir des ressortissants marocains sur leur sol? Il est peu plausible que les autorités tunisiennes n'apprécient pas que son sol soit transformé en une zone de transit ou d'escale juste pour le renouvellement des cartes de séjour. Il s'agirait peut-être alors, comme l'ont rapporté certains médias, d'une crainte des autorités tunisiennes de la présence de candidats à l'émigration clandestine ou de terroristes, infiltrés dans les rangs de ses ressortissants.
Une crainte qui peut se justifier en raison du démantèlement par les services de sécurité algériens, de nombreuses filières de terroristes marocains qui tentaient de se rendre en Libye à travers l'Algérie pour rallier les groupes armés qui y sévissent depuis la chute du régime de Mouammar El Gueddafi. En fait, la peur des autorités tunisiennes peut se justifier. Car, il est à se demander pour quelle raison les travailleurs marocains ont choisi de passer leur séjour en Tunisie en cette période de l'Aïd, alors qu'il était attendu que ces derniers favorisent un retour vers leur pays, afin de retrouver leurs familles pour partager la joie des fêtes. Et une autre question s'impose: qu'est-ce qui empêche les Marocains de rentrer chez eux pour un séjo*ur de courte durée? La réponse à cette question n'est certes pas connue. Ce qui l'est cependant c'est que ces travailleurs, qui sont actuellement dans l'impossibilité de rallier la Tunisie, risquent d'être expulsés vers leur pays d'origine. Il faut dire que plusieurs milliers de Marocains vivent et travaillent légalement en Algérie. Ils exercent divers métiers, notamment dans le secteur de la construction.
Mais leurs titres de séjour étant de courte durée, ils sont obligés de quitter le territoire national et y revenir pour pouvoir ouvrir droit à une nouvelle autorisation de travail et à un titre de séjour provisoire. Cette mesure, décidée inopinément par les autorités tunisiennes, risque de créer des tensions entre les deux voisins de l'est et de l'ouest de l'Algérie. Affaire à suivre.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha