Accueil |Nationale |

54% DE LA POPULATION EST ÂGÉE DE MOINS DE 30 ANS

L'Algérie est toujours jeune

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les moins de 25 ans ont été de 18,76 millions d'individus, soit 45% de la population globaleLes moins de 25 ans ont été de 18,76 millions d'individus, soit 45% de la population globale

Le nombre total de la population algérienne au 1er janvier 2018 est de 42,2 millions. Quant à l'espérance de vie, elle est de 76,9 ans pour les hommes et 78,2 ans pour les femmes.

Ce sont les dernières statistiques de l'Office national des statistiques (ONS) qui le confirment. La population des moins de 30 ans a été de 22,48 millions, soit 54% de la population globale, selon les chiffres rendus publics, hier, par l'ONS. Les mêmes chiffres révèlent également que les moins de 25 ans ont été de 18,76 millions d'individus, soit 45% de la population globale. L'Algérie est de ce fait toujours jeune. Si elles attestent de la bonne santé de la population algérienne, ces statistiques sont de nature à interpeller très sérieusement les autorités algériennes. C'est en effet, toute la stratégie de développement qui se pose et avec acuité. Cela rend difficile la satisfaction des besoins de cette catégorie de la population. Il faut assurer à cette jeunesse des places pour étudier, lui garantir des emplois pour travailler, des logements pour y vivre et de la nourriture et surtout lui offrir des perspectives pour prospérer dans son propre pays. Un vaste chantier dans un monde en pleine mutation technologique et où les nations jouent des coudes pour s'insérer dans les espaces géopolitiques et géostratégiques. En plus du caractère particulièrement jeune de la population algérienne, les chiffres de l'ONS révèlent quant à la répartition de la population algérienne par sexe, le nombre d'hommes dépasse légèrement celui des femmes: Sur une population de 41,72 millions enregistrée au 1er juillet 2017, 21,1 millions sont de sexe mâle et 20,59 millions sont de sexe féminin. Ce chiffre n'a pas une grande influence sur la société algérienne. Le déficit sera équilibré de lui-même puisque le nombre de jeunes Algériens candidats à l'immigration est de loin très supérieur à celui des filles. S'agissant du nombre total de la population résidente en Algérie, il s'élève à 42,2 millions d`habitants au 1er janvier 2018 (contre 41,3 millions d'habitants au 1er janvier 2017 et 40,4 millions au 1er janvier 2016). Si ce rythme de croissance de l'année 2017 se maintiendrait pour l'année 2018, l'ONS prévoit une population résidente totale de 43,4 millions au 1er janvier 2019. L'année 2017 a connu un volume de naissances vivantes dépassant pour la quatrième année consécutive le seuil d'un million de naissances. Il a ainsi été enregistré 1,06 million de naissances vivantes auprès des services de l'état civil en 2017, en recul de 0,7% par rapport à 2016, composées de 541 189 garçons et de 518 325 filles. Les cinq premières wilayas qui ont enregistré le plus grand nombre de naissances vivantes sont Alger (102 025 naissances), Sétif (53 328), Oran (41 285), Constantine (38 112) et Batna (36 808). Par ailleurs, on assiste à une stagnation de la fécondité par rapport au niveau observé en 2016, avec un niveau de 3,1 enfants par femme. Selon l'ONS, l'accroissement naturel enregistré durant l'année 2017 a atteint 870 000 personnes, soit un taux d'accroissement de 2,09%.
Depuis 1990, la population algérienne est passée de 25 millions d'habitants à 34,1 millions en 2007 et à 42,2 millions au 1er janvier 2018. Quant à l'espérance de vie, elle a été de 77,6 ans avec 76,9 ans pour les hommes et 78,2 ans pour les femmes.
Dans ses perspectives de l'évolution de la population algérienne jusqu'à 2040, l'ONS avance que sous l'hypothèse d'atteindre un indice conjoncturel de fécondité de 2,4 enfants/femme et d'une espérance de vie de 82 ans pour les hommes et de 83 ans pour les femmes, la population résidente en Algérie atteindra un nombre de 44,253 millions d'habitants en 2020, de 51,352 millions en 2030 et de 57,65 millions en 2040. Ces mêmes projections montrent que la population des plus de 70 ans passera de 1,6 million de personnes en 2018 à 5 millions en 2040. Quant à la population des moins de 30 ans, elle passera de 22,73 millions en 2018 à 27,1 millions en 2040.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha