Prévisions pour le 22 Novembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 24 °C
30
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 7 °C Max 16 °C
30
 Biskra Min 10 °C Max 20 °C
30
 Tamanrasset Min 11 °C Max 27 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 18 °C
30
 Alger Min 11 °C Max 21 °C
30
 Saïda Min 8 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 21 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 22 °C
32
 Oran Min 11 °C Max 22 °C
30
 Illizi Min 14 °C Max 30 °C
34
 Tindouf Min 9 °C Max 23 °C
34
 Khenchela Min 6 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 7 °C Max 21 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 20 °C
32
Accueil |Nationale |

SÉCURITÉ SOCIALE

Priorité à la formation

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Priorité à la formation

La formation «professionnelle» figure en haut de l'affiche du plan d'investissement de l'Etat.

La qualité de la formation du personnel est l'un des défis majeurs du gouvernement. A présent, la formation «professionnelle» figure en haut de l'affiche du plan d'investissement de l'Etat. Le message est clair, on cherche à former du personnel compétent dans tous les domaines, afin de prévoir et anticiper. En termes d'importance, élaborer un plan de formation stratégique est devenu une opération prioritaire. En effet, les départements concernés s'engagent à offrir une formation de base à la hauteur de la dimension de la gestion des ressources humaines. D'un autre côté, promouvoir la formation, c'est assurer un développement constant dans tous les domaines d'investissements. Dans ce sens, lors de la sortie de la 3e promotion de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale, avant-hier à Alger, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, a souligné le fait que l'introduction, à partir de 2019, de programmes de formation en langue anglaise comme première expérience, afin de permettre aux pays africains anglophones de bénéficier des services de cette école. Il a fait savoir, en outre, que cette démarche vise à consolider le rôle de cette institution scientifique aux plans régional et continental dans les domaines de la formation et l'échange d'expériences et d'expertises en matière de protection sociale. Dans ce même sillage, le ministre a annoncé le recrutement direct des diplômés de la 3e promotion de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale au niveau des différentes caisses de sécurité sociale relevant du secteur. S'exprimant lors de la cérémonie de sortie de la 3e promotion, en présence du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, et du ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, le ministre a indiqué que «les diplômés de cette 3e promotion, titulaires d'un Master II professionnel dans les spécialités relatives à la protection sociale, la gestion stratégique des organismes de sécurité sociale et les systèmes informatiques de la protection sociale, seront recrutés directement au niveau des différentes caisses de sécurité sociale relevant du secteur». La formation prime. Plus que jamais elle est au coeur des préoccupations. Par ailleurs, on rappelle que plusieurs accords bilatéraux entre l'école et des organismes de sécurité sociale de Mauritanie, du Mali, du Niger, du Cameroun, de la Tunisie et du Sénégal, ont été signés. Le responsable a ajouté que le nombre des diplômés de l'école s'est élevé cette année à 53 étudiants, dont cinq étrangers. Le ministre a appelé, à ce propos, les personnes en charge de l'école à s'ouvrir davantage sur les différentes expériences et méthodes d'enseignement international, à travers la signature de conventions avec les écoles spécialisées dans ce domaine à travers le monde. On note, dans ce même cadre, qu'afin de construire une démarche de formation solide et efficace, il faut élaborer un plan de formation adapté aux enjeux du marché et ajusté aux besoins des étudiants. Le plus important à présent, mis a part la volonté politique, c'est la réflexion et l'analyse des besoins de formation sur le terrain.
Parlant de l'Ecole supérieure de la sécurité sociale, le ministre a estimé que la réalisation de cette école supérieure fait office d'outil stratégique pour la formation et le développement de la ressource humaine. Pour lui, cette réalisation intervient en application des instructions du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, soulignant que son secteur «ne ménagera aucun effort pour soutenir cette institution en moyens humains et matériels». Pour rappel, cette école a pour principale mission d'assurer des formations supérieures dans le domaine de la protection sociale, garantir des formations continues au profit des cadres des secteurs privé et public, accomplir des études et de recherches liées au domaine de la sécurité sociale, outre l'organisation de conférences et de manifestations scientifique dans ce domaine. Elle a pour objectif de préparer les compétences nécessaires pour faire face aux évolutions techniques et aux besoins du marché.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha