Accueil |Nationale |

L'ARMÉE POURSUIT SON RATISSAGE À SKIKDA

Le conclave des émirs avorté

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
D'importants moyens humains et matériels ont été mobilisésD'importants moyens humains et matériels ont été mobilisés

Ce conclave devait se tenir sur les hauteurs de Skikda, plus précisément à Azzaba ou au niveau des frontières administratives entre Annaba et Skikda.

Agissant sur la base de renseignement, les forces de l'Armée nationale populaire ont réussi à faire avorter une réunion d'émirs juste aux frontières algéro-tunisiennes. Cette rencontre devait se tenir sur les hauteurs de Skikda, plus précisément à Azzaba ou au niveau des frontières administratives entre Annaba et Skikda.
Néanmoins, ayant eu vent de ce renseignement, les forces de sécurité après avoir vérifié l'information ont lancé un dispositif sécuritaire en dépêchant des unités spéciales sur les lieux, notamment que des rapports sécuritaires ont détecté des déplacements suspects de terroristes dans cette zone à la topographie complexe.
Le groupe composé d'une vingtaine d'éléments a été accroché par les forces de sécurité, lundi dernier. Quatre d'entre eux ont été abattus et identifiés, alors que trois autres connaîtront le même sort, 24 heures après.
L'opération de ratissage pour laquelle on a mobilisé d'importants moyens humains et matériels se poursuit toujours sur la trace de sanguinaires terrés comme des rats dans des abris de fortune que compte le massif.
Le dispositif est hermétique, selon des sources sécuritaires et les terroristes encerclés n'ont aucune chance d'en échapper. Lors des opérations de bombardements l'on croit savoir que plusieurs terroristes ont été atteints, néanmoins le bilan définitif n'a pas été communiqué par le MDN.
L'ANP poursuit l'opération avec un seul but celui d'anéantir ces criminels ayant refusé la main tendue de l'Etat et continuent de semer le doute au sein de la population. Aussi bien à Skikda qu'ailleurs sur le territoire national, l'ANP s'est engagée de pied ferme à en finir avec ces renégats, destructeurs de paix.
L'ANP continue pour ainsi dire d'enregistrer des résultats probants dans la lutte antiterroriste. Résolue à en finir avec cette bête immonde elle vient de désarmer trois terroristes à Tamanrasset. Ces derniers ont été convaincus de rendre les armes et rejoindre une vie sociale normale. En effet, dans un communiqué du MDN, transmis à notre rédaction, il est indiqué «dans le cadre de la lutte antiterroriste et dans la dynamique des efforts intenses et de qualité consentis par les Forces de l'Armée nationale populaire, visant à faire régner la sécurité et la quiétude dans l'ensemble du territoire national, trois terroristes se sont rendus aux autorités militaires à Tamanrasset au niveau de la 6e Région militaire. Il s'agit selon la même source de «Nouari Aïssa, dit Abou Ali ayant rallié les groupes terroristes en 2012, Zaâtout Mourad, dit Abou El Moatassim, ayant rallié les groupes terroristes en 2012, Blidi Samir, dit Abou Youssef, ayant rallié les groupes terroristes en 2012».
Les trois terroristes étaient en possession de trois pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov et d'une quantité de munitions.
Le MDN commente que «ces résultats positifs et décisifs réalisés par les différentes unités de l'Armée nationale populaire réitèrent toujours la ferme détermination de nos Forces à venir à bout du fléau du terrorisme dans notre pays». Ces résultats sont aussi le fruit d'un travail efficace dans l'exploitation du renseignement devenu le nerf de la lutte antiterroriste.
L'ANP grâce à son expérience et son professionnalisme incontestable, a réussi le long de sa lutte à constituer une banque de données faisant foi de sa bonne volonté de mener une lutte propre et efficace jugeant nécessaire de ramener les terroristes à la raison. C'est là toute une diplomatie par laquelle, l'Armée nationale populaire s'est principalement distinguée et qu'elle traduit parfaitement sur le terrain.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha