Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Nationale |

L'AGRICULTURE, LE COMMERCE, LA SANTÉ, L'ÉNERGIE, L'INDUSTRIE ET L'INTÉRIEUR MOBILISÉS POUR L'AÏD

Six ministères pour le "Sacrifice"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Presque la moitié du gouvernement mobilisée pour la fêtePresque la moitié du gouvernement mobilisée pour la fête

Contrairement aux années précédentes, cette fois le gouvernement affiche un intérêt particulier au bon déroulement de cette fête.

L'Aïd donne du pain sur la planche. La fête du «Sacrifice» n'est pas uniquement synonyme de joie et de retrouvailles. Si pour les femmes la préparation du «Bouzelouf» (le plat royal par excellence) est une corvée, l'événement réserve également un casse-tête pour le gouvernement. Plusieurs ministres seront appelés à mettre la main à la pâte pour assurer aux Algériens une fête sans tracas. En tout, six départements vont s'adonner à cette mission. L'agriculture, le commerce, l'énergie, l'industrie, la santé et bien évidemment les collectivités locales. Ces derniers vont-ils réussir ce test? Autrement dit, les abattoirs, les commerces, les stations-service, les contrôleurs seront-ils au rendez-vous? A en croire les préparatifs et les campagnes lancées de part et d'autre, la pénurie ne posera pas problème. Contrairement aux années précédentes, cette fois le gouvernement affiche un intérêt particulier au bon déroulement de cette fête. Face à l'épidémie de la fièvre aphteuse qui menace le cheptel ovin et bovin, la mobilisation s'impose. Le département de l'agriculture a mis en place tout un dispositif pour la préparation de la fête de l'Aïd El Adha, pour qu'elle se déroule dans les meilleures conditions. Le dispositif, dénommé «Aïd sans kyste», explique le ministère dans un communiqué rendu public lundi dernier, intègre un encadrement sanitaire vétérinaire optimum. Les vétérinaires de la direction de la santé animale ont été mobilisés au niveau des abattoirs et des lieux de vente du cheptel. Des certificats sanitaires vétérinaires seront même délivrés aux clients pour lever tout soupçon sur la fièvre aphteuse. Le département de Bouazghi assure que tous les établissements d'abattage, seront ouverts pour inciter les citoyens à sacrifier leurs animaux dans un établissement conforme et contrôlé. En plus du mouton, ce département doit assurer la disponibilité des fruits et légumes pour éviter une éventuelle flambée des prix. Alors qu'ils sont déjà élevés, les prix risquent de doubler durant les jours de l'Aïd. Le ministère du Commerce n'est pas en reste. Le département de Saïd Djellab aura également une grande charge de responsabilité. Ce dernier doit assurer l'approvisionnement du marché en fruits et légumes ainsi que de veiller à l'ouverture des commerces durant les deux jours du sacrifice. Des instructions ont été adressées aux différentes directions de wilayas pour éviter tout dysfonctionnement dans la chaîne de distribution. Le département du commerce vise à ce que le système de permanence soit respecté par l'ensemble des commerçants. La direction du commerce de la wilaya d'Alger a fait déjà le nécessaire en mobilisant plus de 4500 commerçants, soit la moitié de l'ensemble des commerçants. Selon le directeur du commerce au niveau de la wilaya d'Alger, Karim Kech, 4522 commerçants sur les 8674 enregistrés au niveau d'Alger ont été mobilisés pour assurer la permanence durant les deux jours de l'Aïd El Adha et la semaine qui suit (à compter du vendredi)., ce qui exige un contrôle du taux de respect du programme par les commerçants dans le but de garantir un approvisionnement ininterrompu de l'ensemble des produits de grande consommation. Cette mesure concerne uniquement les services dont a besoin le citoyen lors des fêtes religieuses, à l'image des magasins d'alimentation générale, les vendeurs de fruits et légumes et les boulangeries. Kech a fait état de 483 boulangeries, 2240 commerçants de fruits et légumes, neuf minoteries et huit laiteries mobilisés pour l'occasion. Les indisciplinés seront sévèrement sanctionnés. Pas moins de 93 brigades composées de 187 agents des services de la répression des fraudes et des investigations économiques veilleront au bon déroulement de l'opération de permanence et du suivi du programme. Vu la forte demande sur le pain, la direction du commerce a signé une convention avec une boulangerie industrielle sise à Constantine pour approvisionner la capitale durant les deux jours de l'Aïd. Même le département de l'intérieur va mobiliser toutes les collectivités locales pour veiller à réunir toutes les conditions nécessaires. L'alimentation en eau, la collecte des poubelles et le nettoyage des abattoirs sont les tâches qui seront assurées par les services de l'APC. Le ministère de l'Energie doit également assurer l'ouverture des stations d'essence. A la veille de chaque fête, des files interminables d'automobilistes sont constatées à travers les différentes stations d'où des permanences s'imposent. Le département de l'industrie sera également de la partie. Ce dernier a lancé une campagne pour la collecte des peaux de moutons qui sont abandonnées un peu partout à travers les quartiers.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha