Prévisions pour le 16 Octobre 2018

 Adrar Min 22 °C Max 32 °C
34
 Laghouat Min 14 °C Max 18 °C
47
 Batna Min 11 °C Max 17 °C
11
 Biskra Min 17 °C Max 23 °C
47
 Tamanrasset Min 19 °C Max 31 °C
34
 Tlemcen Min 10 °C Max 17 °C
39
 Alger Min 13 °C Max 23 °C
39
 Saïda Min 8 °C Max 17 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
47
 Mascara Min 11 °C Max 18 °C
39
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
28
 Oran Min 16 °C Max 22 °C
47
 Illizi Min 21 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 16 °C Max 31 °C
23
 Khenchela Min 12 °C Max 16 °C
11
 Mila Min 14 °C Max 21 °C
39
 Ghardaïa Min 15 °C Max 23 °C
30
Accueil |Nationale |

RETRAITÉS

Le virement des pensions avancé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le virement des pensions avancé

Le versement se fera le 14 août pour celles habituellement virées les 20 et 22 de chaque mois et le 15 août pour celles versées les 24 et 26 de chaque mois.

Bonne nouvelle pour les retraités. Ils toucheront leurs pensions avant l'Aïd El Adha. Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, a annoncé que les pensions des retraités seront versées avant la fête de l'Aïd, a rapporté hier le journal arabophone Ennahar.
Selon le nouveau calendrier, le versement des pensions et indemnités des retraités se fera le 14 août pour les pensions habituellement payées les 20 et 22 de chaque mois et le 15 août pour celles versées les 24 et 26 de chaque mois. Pour rappel, le premier jour de l'Aïd el-Kébir interviendra le 21 août prochain dans tous les pays musulmans. Cette opération, qui se déroulera en coordination entre la Caisse nationale des retraites (CNR) et les services d'Algérie poste, a été décidée pour permettre aux retraités de faire face aux dépenses de l'Aïd, a ajouté le ministère du Travail. Les retraités s'interrogent si la liquidité sera disponible au niveau des distributeurs automatiques de billets de banque et les guichets des bureaux de poste durant la semaine précédent l'Aïd. Dans ce contexte, il faut dire que les prix des moutons, jugés excessifs cette année, sont hors de portée de l'écrasante majorité des retraités. Il est constaté que certains moutons ont dépassé la barre de 100.000 DA. D'autre part, devant l'absence d'espaces de vente directe, les intermédiaires, qui sont souvent à l'origine de la flambée, achètent leurs bêtes 15 jours, voire un mois avant l'Aïd, pour les revendre à un prix fort. Il n'y a pas que le prix exagéré qui freine l'achat du mouton, les citoyens se souviennent encore du phénomène de la putréfaction de la viande du mouton sacrifié. Pour rappel, durant l'Aïd de 2016, dans plusieurs wilayas du pays, des citoyens avaient dénoncé la putréfaction de la viande de mouton constatée 24 heures après le sacrifice.
L'engraissement accéléré, par l'injection des hormones aux moutons, à l'approche de l'Aïd, pourrait être la cause de la putréfaction rapide de la viande, est-il indiqué. A ce propos, le ministre de l'Agriculture, Abdelkader Bouazghi, a assuré ces derniers jours que «la direction du contrôle vétérinaire du secteur s'est déployée en force cette année pour entamer des contrôles et des vérifications sur le terrain avec les éleveurs pour éviter que l'affaire de verdissement de la viande de l'année dernière soit rééditée». La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés garantit les pensions de 3,2millions de retraités recensés. Cette caisse est en proie à des difficultés d'ordre financier. Sans l'intervention récente de l'Etat, qui a accordé 500 milliards de dinars à la Caisse nationale des retraites (CNR), les retraités n'auraient pas pu percevoir leur pension des deux mois de mai et juin derniers. Ce montant a été affecté à la CNR pour qu'elle puisse rembourser ses dettes vis-à-vis de la Cnas.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha