Prévisions pour le 17 Octobre 2018

 Adrar Min 19 °C Max 30 °C
32
 Laghouat Min 11 °C Max 18 °C
12
 Batna Min 10 °C Max 16 °C
11
 Biskra Min 17 °C Max 26 °C
47
 Tamanrasset Min 18 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 16 °C
11
 Alger Min 15 °C Max 21 °C
47
 Saïda Min 11 °C Max 17 °C
39
 Annaba Min 18 °C Max 22 °C
4
 Mascara Min 11 °C Max 19 °C
39
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
34
 Oran Min 17 °C Max 22 °C
39
 Illizi Min 21 °C Max 36 °C
32
 Tindouf Min 15 °C Max 29 °C
23
 Khenchela Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mila Min 14 °C Max 18 °C
11
 Ghardaïa Min 14 °C Max 22 °C
23
Accueil |Nationale |

MÉDECINS DE GARDE DURANT LA FÊTE DE L'AÏD

Hasbellaoui hausse le ton

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Hasbellaoui hausse le ton

«Je ne veux aucune absence de médecins ou d'infirmiers sans un certificat médical. Les ponctions sur salaire doivent se faire sans pitié pour les médecins et les infirmiers se rendant en retard aux lieux de travail», a insisté le ministre auprès de ses cadres.

Les hôpitaux vont fonctionner normalement durant l'Aïd El Adha Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mustapha Hasbellaoui, a décidé de barrer la route devant le personnel médical et paramédical préférant s'absenter et venir en retard au lieu de travail pendant les deux jours de l'Aïd. C'est ce qui ressort des instructions qu'il a récemment envoyées aux directeurs de la santé de wilayas et les directeurs des hôpitaux. «Je ne veux aucune absence de médecins ou d'infirmiers sans un certificat médical. Les ponctions sur salaire doivent se faire sans pitié pour les médecins et les infirmiers se rendant en retard aux lieux de travail», a insisté Hasbellaoui, menaçant les directeurs contrevenants. Le ministre de la Santé aurait pris ces mesures, indique-t-on, suite à la défaillance et à l'anarchie constatées par le passé au niveau des hôpitaux et des établissements hospitaliers durant la fête de l'Aïd El Adha où des patients cherchent désespérément un médecin pour leur prise en charge. La fête de l'Aïd El Adha est, pour rappel, une période propice aux accidents domestiques inhérents à l'égorgement et même à certains maux gastriques, vertiges, vomissements et diarrhées que peut provoquer la consommation en grande quantité de viande. Dans ce sens, et pour prendre en charge convenablement les patients, Hasbellaoui a instruit les directeurs des hôpitaux à l'effet de renforcer l'effectif au niveau des services d'urgence durant ces deux jours, de renforcer le contrôle, d'approvisionner les pharmacies des hôpitaux en médicaments et en matériel médical nécessaire, de visiter les pharmacies et de s'assurer de leur ouverture. Par ailleurs et dans le même but, le ministre a exigé auprès des directeurs des hôpitaux à ce qu'ils fassent passer toutes les ambulances au contrôle technique et à une révision mécanique avant cette fête. Les ambulances doivent être toutes en bon état les jours de l'Aïd pour pouvoir se déplacer aux domiciles des patients qui peuvent appeler éventuellement les services des urgences. Les réservoirs de carburants des hôpitaux doivent être tous remplis avant le jour J, a indiqué notre source. Il est à rappeler par ailleurs que dans l'objectif de sensibiliser les citoyens quant aux bonnes pratiques à adopter et les mauvaises à éviter le jour du Sacrifice, le ministère de la Santé, en collaboration avec celui de l'Agriculture ont initié plusieurs émissions télévisées et radiophoniques à l'adresse des citoyens. Dans le même but, le ministère de la Santé a placardé au niveau des établissements hospitaliers des affiches de sensibilisation à l'égard des patients. La fête de l'Aïd El Adha est devenue,pour rappel, ces dernières années, de moins en moins sûre. La transformation de la couleur de la viande, la maladie du kyste hydatique et autres inquiètent les citoyens de plus en plus. D'ailleurs, de nombreuses familles ont décidé de se passer de ce rituel hautement symbolique dans la religion musulmane et se contenter de l'achat de la viande pour s'épargner ces maladies qui,pour rappel, ont causé des décès dans certaines wilayas.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha