Accueil |Nationale |

INITIATIVE DU MSP, SÉCURITÉ ET STABILITÉ

Les messages codés de Bedoui

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La maturité politique des Algériens et leur prise de conscience des enjeux actuels ne sont plus à démontrerLa maturité politique des Algériens et leur prise de conscience des enjeux actuels ne sont plus à démontrer

Nouredine Bedoui a tout simplement voulu assurer que les différentes institutions du pays sont en parfaite harmonie et que la République est une et indivisible. Il a cherché à faire passer un message important à tous ceux qui ambitionnaient de «détourner» l'institution militaire de sa mission première en violation des lois de la République.

L'un des rares ministres à s'exprimer sur toutes les questions de l'heure, Nouredine Bedoui, a choisi dernièrement son «mur» facebook pour revenir sur les derniers faits d'actualité. Non pas pour livrer un message direct et clair, mais avec la subtilité d'un initié de la politique. Le ministre de l'Intérieur a ainsi publié sur sa page, une vidéo d'une de ses dernières interventions, laquelle a été accompagnée par les extraits subliminaux de son discours. Il a affirmé que «les enfants de l'Algérie s'érigent en soupape de protection des acquis du pays et de sa stabilité (...) L'Algérie aujourd'hui est un Etat d'institutions et sa force réside dans la puissance de ses institutions et à leur tête l'Armée nationale populaire». Comme réponse à Abderezzak Makri, on ne peut plus clair. Nouredine Bedoui a tout simplement voulu assurer que les différentes institutions du pays sont en parfaite harmonie et que la République est une et indivisible. Il a cherché à faire passer un message important à tous ceux qui ambitionnaient de «détourner» l'institution militaire de sa mission première en violation des lois de la République. A ces derniers, il explique que leurs efforts sont vains car ««les braves enfants de l'Algérie qui ont atteint un haut niveau de conscience» veillent à protéger le pays, ses institutions et ses acquis. Et le ministre n'a pas manqué également d'alerter les Algériens contre ceux qui «appellent à la fitna», ceux qui sont «jaloux des réalisations de l'Algérie, sous la direction éclairée du président de la République» et ceux «qui cherchent à porter atteinte à la sérénité et à la paix». En d'autres termes, le ministre de l'Intérieur considère que les tentatives politiciennes, dont les allures de véritables manipulations ne trompent pas, fomentées dans le but d'inciter à la violence, à la dérive ou encore à des aventures sans lendemain, ne bénéficieront ni aujourd'hui ni demain, de la caution et du soutien du peuple. La maturité politique des Algériens et leur prise de conscience des enjeux actuels ne sont plus à démontrer. Cette intervention virtuelle du premier responsable de la sécurité intérieure du pays vient appuyer, faut-il le rappeler, son discours prononcé, il y a quelques jours, à Relizane où il avait évoqué les souvenirs dramatiques, toujours vivaces de la décennie noire, avant d'inciter les citoyens à redoubler de vigilance et d'assurer que «l'Etat ne tolèrera aucune atteinte à sa stabilité et à sa sécurité et poursuivra son combat sans relâche contre le terrorisme pour assécher ses sources, défendre l'intégrité du territoire national et frapper d'une main de fer tous ceux qui veulent porter atteinte à la sécurité du citoyen». L'intérêt suprême de la nation, la stabilité du pays sont des préoccupations quotidiennes avec lesquelles l'Algérie ne badine pas et ne tolérera aucune incartade, a ainsi fait savoir le ministre dont l'avertissement d'éloigner le pays de toutes les situations qui peuvent engendrer le chaos et le désordre, vient s'ajouter à celui de l'ANP qui a rejeté fermement l'appel qui lui a été lancé pour parrainer une transition politique. Le ministre de l'Intérieur ne manque ainsi aucune occasion ni aucun moyen de communication pour mettre en valeur les acquis de la sécurité et de la stabilité de l'Algérie et appelle les citoyens à «se mobiliser plus que jamais et à faire preuve de vigilance et d'être à la hauteur de la grandeur de notre pays, de ses institutions constitutionnelles et des sacrifices des éléments des différents corps de sécurité». Il ne manque également pas ces occasions pour être rassurants vis-à-vis de toutes les franges de la société en insistant sur le fait que l'Etat ne renoncera jamais aux acquis sociaux concrétisés dans différents secteurs tels que le logement, la santé, l'éducation.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha