Prévisions pour le 20 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 22 °C
34
 Laghouat Min 4 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 5 °C Max 11 °C
30
 Biskra Min 9 °C Max 19 °C
34
 Tamanrasset Min 15 °C Max 24 °C
26
 Tlemcen Min 7 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 11 °C Max 18 °C
12
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 6 °C Max 17 °C
11
 Ouargla Min 14 °C Max 22 °C
34
 Oran Min 11 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
34
 Mila Min 8 °C Max 16 °C
12
 Ghardaïa Min 8 °C Max 18 °C
32
Accueil |Nationale |

APRÈS LA RÉSILIATION DE 475 CONTRATS AVEC DES ENTREPRISES DU BTPH

Quelles conséquences sur les projets de logements?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'opération du 20 août concernera la distribution de 30.000 unités réalisées selon toutes les formules dans 40 wilayasL'opération du 20 août concernera la distribution de 30.000 unités réalisées selon toutes les formules dans 40 wilayas

La question du remplacement de ces entreprises inquiète tous les bénéficiaires.

La résiliation de 475 contrats avec des entreprises en charge de réalisation des projets de logements par le ministre de l'Habitat, Abdelwahid Temmar, avant-hier laisse planer une incertitude quant à l'avenir des 25.000 logements devant être réalisés par ces mêmes entreprises. Comment le ministre va-t-il procéder pour remplacer les entreprises en question? Va-t-il recourir à la procédure de la soumission- un procédé qui nécessite beaucoup de temps- ou à la procédure du gré à gré? Autant de questions et d'autres que ne cessent de se poser depuis hier, les bénéficiaires de ces logements ayant appris désagréablement ladite information. Pour les plus pessimistes parmi les bénéficiaires, les deux solutions vont avoir un impact négatif sur l'avancement des projets. «Les entreprises performantes ne sont pas en nombre et les entreprises solvables se comptent sur les doigts d'une seule main», s'accordent à dire les bénéficiaires se demandant pourquoi le ministre a choisi précisément cette période pour effectuer ce coup de balai. Par ailleurs et selon une source sûre auprès du ministère de l'Habitat citée hier, par le journal arabophone Ennahar, le ministère de l'Habitat a pris ses précautions. La décision de la résiliation a été prise dans certaines wilayas après l'installation d'ores et déjà de nouvelles entreprises. La source en question n'a pas cité toutefois le procédé que le ministère a adopté pour installer ces entreprises. Ladite source s'est contentée seulement de rappeler que l'objectif du ministère à travers cette décision est de réaliser les projets en question dans les délais les plus brefs et de rattraper en conséquence le retard accusé. Pour rappel, la décision de la résiliation des contrats de ces entreprises a été prise suite au retard constaté dans la réalisation des projets de l'habitat. Abdelwahid Temmar qui a fait part lui-même de cette information via sa page facebook a indiqué que les entreprises sanctionnées n'ont pas jugé utile de réagir aux mises en demeure qui leur ont été envoyées par son département, les exhortant à rattraper le retard. Abdelwahid Temmar qui a fait, pour rappel, dès sa nomination, du défi de réaliser les projets de l'habitat sans délais, une priorité, a souligné à maintes reprises que la politique de la tolérance zéro sera appliquée sans états d'âme contre les entrepreneurs traînards. Les sanctions à l'encontre de ces entreprises vont de l'exclusion de la soumission pour une durée de 5 ans au retrait définitif de l'agrément. Au sujet des sanctions prononcées contre les 475 entreprises dont cinq étrangères, l'Expression a appris, hier, d'une source concordante auprès du ministère que deux types de sanctions ont été prononcées contre ces entreprises. La première consiste en l'exclusion de nombre d'entreprises pour une durée de 5 ans de la soumission. La seconde sanction est l'imposition de payement d'une amende allant de 10 à 20% du coût global du projet. La première sanction est prévue contre les entreprises concernées par le retard, tandis que la deuxième est pour celles concernées par le non- lancement de projets. «Le retard dans la réalisation des projets de logement est doublement pénalisant», ne cesse de rappeler le ministre de l'Habitat lors de ses visites sur le terrain. «En sus du retard qu'il cause aux bénéficiaires, il pénalise le gouvernement dans le lancement des projets de l'habitat», a-t-il expliqué. La réalisation des logements dans toutes ses formules est la priorité des priorités du président de la République. «Le respect de ses engagements en la matière est plus qu'une obligation pour le gouvernement», rappelle Temmar. Pour ce faire, le ministère de l'Habitat et sur instruction du président de la République a adopté une nouvelle méthode dans la distribution des logements. Il s'agit de la distribution des logements en fonction des fêtes religieuses et nationales. Le gouvernement a d'ores et déjà procédé à la distribution, selon cette nouvelle méthode de travail à la distribution de plus de 100.000 unités. La première opération a eu lieu au mois de Ramadhan à l'occasion de Leïlet El Kadr et a concerné la distribution de 50.000 unités selon toutes les formules. La deuxième opération a eu lieu le 5 juillet dernier à l'occasion de la fête de l'indépendance et a concerné la distribution de 56.000 unités. Les deux opérations ont eu lieu à travers le territoire national et ont concerné toutes les formules de logements. Le gouvernement s'apprête à présent au lancement de la troisième opération. Celle-là va avoir lieu le 20 août prochain, à l'occasion de la commémoration de la tenue du congrès de la Soummam et l'attaque du Nord Constantinois. Cette opération concernera la distribution de 30.000 unités réalisées selon toutes les formules dans 40 wilayas. Après cette date, le prochain quota sera distribué le 1er Novembre, date du déclenchement de la révolution algérienne.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha