Prévisions pour le 16 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 26 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 5 °C Max 15 °C
30
 Biskra Min 11 °C Max 23 °C
34
 Tamanrasset Min 11 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
28
 Alger Min 11 °C Max 20 °C
30
 Saïda Min 5 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 10 °C Max 19 °C
28
 Ouargla Min 11 °C Max 20 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 21 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
30
 Tindouf Min 12 °C Max 21 °C
34
 Khenchela Min 3 °C Max 14 °C
30
 Mila Min 9 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 9 °C Max 20 °C
34
Accueil |Nationale |

TENUE D'UN RÉFÉRENDUM D'AUTODÉTERMINATION AU SAHARA OCCIDENTAL

Donald Trump osera-t-il?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le président US peut influer sur le cours de l'HistoireLe président US peut influer sur le cours de l'Histoire

Le président américain a été interpellé à travers une tribune publiée par le quotidien américain The Daily Caller, pour démanteler le dernier bastion du colonialisme en Afrique.

Le Maroc doit faire ses valises du Sahara occidental. De plus en plus de voix et non des moindres s'élèvent pour que le peuple sahraoui puisse décider de son destin à travers l'organisation d'un référendum d'autodétermination. Cette fois-ci c'est la lauréate du Prix de la paix de Séoul qui s'adresse au président des Etats-Unis pour en accélérer ce processus. Donald Trump dispose «d'une opportunité formidable» pour régler le conflit du Sahara occidental, dernière colonie d'Afrique, en veillant à la tenue du référendum d'autodétermination tant promis, a déclaré Suzanne Scholte, qui est aussi la présidente de l'ONG américaine ´´Défense Forum Foundation´´. Dans une tribune publiée mardi par le quotidien américain The Daily Caller, elle a lancé un appel au locataire de la Maison-Blanche pour mettre fin à la colonisation des territoires sahraouis, estimant que la résolution de ce conflit de longue date «reflétait parfaitement les thèmes» sur lesquels le successeur de Barack Obama a fait campagne, à savoir rendre justice «aux hommes et aux femmes oubliés». «A l'instar des femmes et des hommes américains oubliés pour lesquels Trump a fait campagne pour les aider, les Sahraouis sont aussi des personnes qui méritent son aide´´, a t-elle souligné. «Trump est précisément le genre de président» en mesure de faire bouger les choses dans ce sens, a ajouté Suzanne Scholte qui a rappelé que le candidat républicain avait dénoncé pendant sa campagne la corruption de sa rivale Hillary Clinton par le Maroc, en échange de faveurs diplomatiques sur le Sahara occidental. La présidente de l'Ong américaine Défense Forum Foundation a rappelé, à ce propos, l'exemple flagrant de racket «More pay for play» (payer plus pour jouer) de Hillary Clinton, dénoncé par l'équipe de campagne du président Trump, en référence aux 12 millions de dollars de dons offerts par le Maroc à la Fondation Clinton pour soutenir l'annexion des territoires sahraouis occupés.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha