Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

DES DIZAINES DE MALFAITEURS ARRÊTÉS

Coup de filet de la police à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les individus incriminés découpaient les rails en se servant d'un chalumeau et les transportaient à bord d'une semi-remorque.

Les services de la police de la wilaya de Tizi Ouzou ont réussi un véritable coup de filet durant la semaine écoulée suite à l'arrestation de dizaines d'individus impliqués dans diverses affaires dont celles inhérentes au trafic de drogue, vols, trafic de billets de banques, etc. Ainsi, dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les forces de police de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou ont traité plusieurs affaires, à commencer par celle élucidée par la brigade mobile de la police judicaire de la sûreté de daïra de Draâ Ben Khedda. Cette brigade a, selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou, procédé à l'arrestation de sept personnes originaires des wilayas de Médéa et de Tizi Ouzou. Ces sept individus ont été appréhendés en flagrant délit de vol de parties métalliques de rails de l'ancienne gare ferroviaire de la localité.
Les individus incriminés découpaient les rails en question en se servant d'un chalumeau et les transportaient à bord d'une semi-remorque. Notre source a indiqué qu'une procédure judiciaire a été instruite à leur encontre. Présentés au parquet de Tizi Ouzou, deux parmi les mis en cause dans cette affaire ont été mis en détention préventive, quatre ont été placés sous contrôle judiciaire, tandis que le septième a été cité à comparaître. Dans le même cadre, et suite à une plainte déposée par un citoyen de Tizi Ouzou, pour escroquerie, les forces de police de la brigade de la recherche et d'intervention relevant du service de wilaya de la police judicaire, ont entrepris des investigations qui ont permis l'arrestation d'un ressortissant étranger, de nationalité malienne.
Ce dernier est accusé d'escroquerie et de contrefaçon de billets de banque. Il a d'ailleurs été arrêté en possession d'un lot de coupures de papier, prêts à la contrefaçon, ainsi que des produits qu'il utilisait à cet effet. Présenté au parquet de Tizi Ouzou, il a été mis en détention préventive pour les chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs, usurpation d'identité et escroquerie. Son acolyte, en fuite, est activement recherché. La cellule de communication de la sûreté de wilaya a en outre révélé, hier, que les éléments de la même brigade ont arrêté un individu originaire de la daïra de Ath Douala, en possession d'une arme à feu de 4ème catégorie, détenue illégalement, et un tazer. «Présenté au parquet de Tizi Ouzou, il a été condamné en comparution directe, à six mois de prison avec sursis et une amende de 50 000,00 DA», ajoute-t-on.
Dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants et suite à un contrôle de routine, les forces de police de la brigade spécialisée ont procédé à l'arrestation de deux individus au courant de la semaine dernière. Les deux mis en cause circulaient à bord d'un véhicule. Ils ont été trouvés en possession de 135 comprimés de psychotropes, une quantité de kif traité, des armes blanches et une somme d'argent qui constitue le «revenu» de la vente. Présentés au parquet de Tizi Ouzou, un mis en cause a été mis en détention préventive alors que le second a été cité à comparaître. Aussi et suite à un appel téléphonique effectué par un citoyen, signalant une rixe sur la voie publique, les forces de police de la sûreté de daïra de Larbaâ Nath-Irathen, se sont immédiatement déplacées sur les lieux pour intervention. «Sur place, deux individus ont été arrêtés, avec en leur possession 48 comprimés de psychotropes, une arme blanche et une somme d'argent, revenu de la vente», ajoute la cellule de communication.
Les mis en cause dans cette affaire ont été présentés au parquet de céans, pour «rixe sur la voie publique, détention de psychotropes à des fins de commercialisation, ivresse publique et manifeste, et trouble à l'ordre public». Ils ont été mis sous contrôle judiciaire. De leur côté, les services de police de la sûreté de daïra de Ouaguenoun ont traité deux affaires de vol par effraction ayant ciblé deux commerces de vente de boissons alcoolisées, au lieudit Tighouname, au village Boudchicha, dans la commune de Ouaguenoun. «Les malfrats s'étaient emparés de deux coffres-forts qui contenaient une somme d'argent importante», a-t-on appris. Les recherches entreprises dans ce cadre, ont permis d'identifier les auteurs et d'en arrêter un tout en récupérant le véhicule qu'ils utilisaient pour le transport des coffres-forts en question.
Présenté au parquet de Tigzirt pour les chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs en vue de commettre un vol avec effraction, de nuit, avec usage d'un véhicule, l'individu incriminé a été mis en détention préventive, tandis que deux autres complices sont activement recherchés. En outre, les services de police de la 7ème sûreté urbaine ont identifié l'auteur du vol d'une moto qu'ils ont récupérée à Oued Aïssi, et remise à son propriétaire. «Sur un autre volet relatif au contrôle des usagers des motocycles, avec l'objectif de lutter contre les dangers de la conduite dangereuse de cette catégorie, le service de wilaya de la sécurité publique ont enregistré, durant cette semaine, 59 infractions dont 15 pour défaut de documents afférents à la circulation, six pour défaut d'assurance, huit pour défaut de permis de conduire et 30 pour non-port du casque», a ajouté la même source.
Notons enfin que lors du match de football ayant opposé l'équipe locale à celle de Sidi Bel Abbès, le 28 août dernier au stade du 1er-Novembre 1954, et dans le cadre des dispositifs sécuritaires mis en place pour assurer le bon déroulement de cette rencontre et éviter toutes formes d'incidents tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, il a été procédé à l'interpellation et au transfert de 10 individus pour différents motifs. Il s'agit, précise-t-on, d'ivresse publique et manifeste, et port d'objets prohibés qui ont été confisqués après des mesures prises à leur encontre, avant d'être relaxés.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha