Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Nationale |

CONCOURS DU VILLAGE LE PLUS PROPRE D'ALGÉRIE

L'appel de tizi ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Face à cette situation chaotique qui prévaut sur le territoire national, de nombreuses voix s'élèvent aujourd'hui pour appeler le ministère de l'Environnement à instituer ce concours dans toutes les wilayas d'Algérie.

La ville de Tizi Ouzou ne donne pas l'air d'avoir subi un quelconque nettoyage. L'appel du ministère de l'Environnement a été relativement suivi à de nombreux endroits de la wilaya, mais sans réel effet sur la situation. La ville croule sous les ordures. Les routes étaient dans un état lamentable. Les populations sont convaincues que ce n'est pas par des actions ou réactions que les choses vont s'améliorer. A Tizi Ouzou, ce défi de l'environnement se présente sous forme de deux aspects importants. Le premier est celui ayant trait à la participation des populations locales à l'effort de l'amélioration du cadre de vie. Des villages de la wilaya ont été classés meilleurs villages les plus propres de la wilaya de Tizi Ouzou. Le concours Rabah Aïssat, lancé il y a plusieurs années, par l'Assemblée populaire de wilaya est une initiative qui montre le degré de sensibilisation des citoyens.Certains villages classés parmi les premiers donnent l'impression d'être dans les pays les plus développés. Une virée à Tiferdhoud, Zouvga ou Boumessaoud montre à quel point le citoyen est égal en civisme aux citoyens des pays européens. Pour peu que sa volonté adhère à celle des pouvoirs publics. Des pouvoirs publics qui n'ont pas hésité d'ailleurs à accompagner cette initiative par des enveloppes financières et les moyens de l'Etat. En effet, les villages primés ont tous bénéficié d'enveloppes estimées à 10 milliards de centimes. L'argent est destiné à construire des infrastructures pour les jeunes et surtout à sensibiliser sur la nécessité de maintenir propre l'environnement. D'ailleurs, face à cette situation chaotique qui prévaut sur le territoire national, de nombreuses de voix s'élèvent aujourd'hui pour appeler le ministère de l'Environnement à instituer ce concours dans toutes les wilayas d'Algérie. L'initiative concerne actuellement la wilaya de Tizi Ouzou, mais son élargissement à toute l'Algérie fera le plus grand bien au pays. Des populations proposent d'instituer un prix du village le plus propre d'Algérie. Cependant, l'autre aspect est aux antipodes du premier. La wilaya de Tizi Ouzou souffre d'un manque flagrant en CET à cause des oppositions de nombreux citoyens. Ces centres d'enfouissement technique n'arrivent pas encore à trouver des assiettes foncières. Des villageois refusent considérant que ces lieux hautement toxiques sont un danger pour leur santé. Sur le terrain, nous avons, suite à de nombreuses enquêtes sur les colonnes de L'Expression révélé que les villageois ne refusaient pas ces CET. Bien au contraire, les refus ont toujours été accompagnés de propositions d'assiettes jugées par les villageois moins dangereuses, mais toujours situées dans leurs territoires. C'est toujours le refus de dialoguer des responsables concernés qui est derrière l'entêtement des populations. Enfin, il est à mentionner que les populations de la wilaya de Tizi-Ouzou ont toujours assuré le nettoyage de leur cadre de vie de leur propre initiative. Des campagnes de volontariat sont traditionnellement organisées dans les villages depuis des siècles. La protection de l'environnement est une tradition à Tizi Ouzou. Ce n'est que ces dernières années que les villageois commencent à baisser les bras, à cause des immenses quantités d'emballages jetables produits par l'industrie agroalimentaire surtout. Les quantités dépassent de loin les moyens des villages.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha