BOUAZGHI AU SUJET DU CHOLÉRA

"Les fruits et légumes sont sains"

Les services de sécurité et des APC contrôlent de très près les sources de l'eau utilisée pour l'irrigation des champs agricoles.

«Les fruits et légumes ne sont en aucun cas responsables de l'apparition de l'épidémie du choléra dans certaines wilayas», a tranché hier, le ministre de l'Agriculture, Abdelkader Bouazghi. «Les fruits et légumes consommés par les Algériens sont sains», a affirmé en outre le ministre. Pour Bouazghi, l'irrigation des champs agricoles avec des eaux usées est une pratique très rare.
«Les services de sécurité et des APC contrôlent de très près les sources de l'eau utilisée pour l'irrigation», a souligné Abdelkader Bouazghi, faisant savoir que son département a d'ores et déjà engagé une enquête à ce sujet et il n'a trouvé sur les 10 millions d'hectares cultivés que 40 hectares qui sont irrigués avec des eaux usées. Et à Abdelkader Bouazghi d'ajouter «si c'était les fruits et légumes qui étaient responsables de l'apparition du choléra, pourquoi il n'y a pas eu avant cette date l'apparition de cette épidémie?», s'est-il interrogé.
«Les fruits et légumes ne peuvent pas être l'origine de l'apparition du choléra, parce que du point de vue scientifique, les fruits et légumes ne contiennent pas le gène du choléra», a expliqué par ailleurs Bouazghi.
L'apparition du choléra peut avoir un rapport peut-être avec le non-lavage des produits. «Cette éventualité n'incrimine pas le ministère de l'Agriculture. Ce sont les consommateurs qui sont à incriminer dans ce cas.», a-t-il signifié.
Le ministre de l'Agriculture a profité par ailleurs de l'occasion pour appeler les citoyens à avoir confiance dans le ministère de la Santé. «Le ministre de la Santé a dit que le choléra sera maîtrisé dans quelques jours et c'est ce qui se produit actuellement. Le choléra est maîtrisé maintenant», a-t-il rassuré