Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 10 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 5 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 12 °C Max 18 °C
12
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 15 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 18 °C
47
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 12 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 24 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 22 °C
28
 Khenchela Min 6 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
28
Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU ÉPARGNÉE PAR LES FEUX DE FORÊTS CETTE ANNÉE

Le feu vaincu à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le feu vaincu à Tizi Ouzou

Les services de la Protection civile ont pris le taureau par les cornes en mettant en place une stratégie efficace.

La lutte par la sensibilisation contre les feux de forêts porte désormais ses fruits. Les statistiques données par les services de la Protection civile font état du bilan le moins lourd de ces 20 dernières années. Du jamais-vu depuis 1998. Les feux de forêts se résument en 2018 à 41 incendies déclarés durant les deux mois de juillet et août. En fait, les statistiques données par le chargé de communication de la Protection civile, Kamel Bouchakour, à la radio, font ressortir que ces incendies ont tout de même provoqué la destruction de 109 hectares dont 40ha d'arbres fruitiers, comme les oliviers et les figuiers. Des arbres qui constituent l'une des rares richesses de la wilaya qui en fait d'ailleurs son produit du terroir. Cette année, le bilan ne mentionne pas heureusement des dégâts dans l'agriculture animalière. Ces résultats obtenus grâce à une stratégie bien mise en oeuvre par la Protection civile sont les meilleurs depuis 20 années. Les statistiques mentionnent la différence amplement avec les précédentes années qui ont vu le couvert végétal local subir des calamités. L'année dernière, ces feux causaient encore des morts parmi les populations. A Aït Yahia Moussa, un homme, la soixantaine, a été consumé par les flammes en plus de 17 blessés. 79 habitations ont été endommagées lors de la même période. C'est dire la gravité de la situation qui prévalait les années écoulées. En 2017, ce sont quelque 51 communes de la wilaya sur les 67, qui ont été touchées par les feux de forêts. 2 087 hectares de forêts, de végétation et de broussailles sont partis en fumée durant l'été dernier. Le secteur de l'agriculture, qui peut se prévaloir cette année de n'avoir pas été touché, a été frappé de plein fouet en 2017. Quelque 113.000 oliviers, 30.000 arbres fruitiers, 44 hectares de blé, 3300 ruchers et 6 200 bottes de foin ont été touchés par les flammes, malgré les efforts et les moyens déployés par les services de la Protection civile accompagnée dans sa mission par les autres corps de sécurité. Cette année donc, les services de la Protection civile ont pris le taureau par les cornes en mettant en place une stratégie efficace. Bien sûr les moyens dont elle a été dotée cette année ont grandement joué en faveur de ces bons résultats. Deux colonnes mobiles ont été lancées durant la même année, en plus des nouveaux postes avancées en collaboration étroites avec la Conservation des forêts.
Par ailleurs, il convient de signaler que ces résultats ont été obtenus alors que toutes les conditions naturelles plaidaient pour une aggravation de la situation. Cette année, la wilaya a reçu le plus grand taux de pluviométrie lors des mois de mai et juin. Le couvert végétal est l'un des plus denses cette année, plaidant pour une facilité de départ des feux. Mais la sensibilisation des populations locales a également joué dans l'équation. Cette année donc, citoyens et Protection civile ont vaincu le feu.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha