RENTRÉE SCOLAIRE À ANNABA

Les mises en garde du wali

Les mises en garde du wali

Il a sommé tous les cadres et élus, d'investir le terrain et assumer leurs responsabilités.

Le staff exécutif de la wilaya de Annaba, a bien transpiré, jeudi dernier, sous les menaces de Mohamed Salamani. Le commis de l'Etat ne semble apparemment pas plaisanter, quand on considère les menaces qu'il a lancées en direction des responsables et élus de sa circonscription. Sur fond d'une détermination distinguée les conseils de wilaya se succèdent et s'acheminent vers deux objectifs principaux: mobilisation extrême et redoubler d'efforts. En effet, sur une connotation d'instruction, le premier responsable de la wilaya de Annaba, a lors des différentes réunions, insisté sur les meilleures conditions et mesures devant assurer une rentrée scolaire, sociale, universitaire et professionnelle sans faille. Dans cette optique Mohamed Salamani a appelé les élus locaux à renforcer le travail sur terrain pour relever toutes les défaillances et manques pouvant entraver le développement durable auquel aspire cette wilaya. Le responsable a même menacé de relever de son poste tout responsable n'assumant pas sa fonction, notamment les élus et inspecteurs de l'éducation, en charge du suivi des opérations de réhabilitation des établissements scolaires sur le territoire de la wilaya de Annaba. Sur ce dernier point, il est à noter qu'une enveloppe financière de un milliard de dinars a été débloquée pour la réhabilitation et l'aménagement de 199 établissements scolaires ainsi que les cantines scolaires. Ce conseil de wilaya spécial rentrée scolaire a été aussi, une occasion pour le wali de Annaba, d'évoquer une fois de plus, le dispositif de prévention et de lutte contre les maladies d'origine hydrique en milieu scolaire.
Insistant sur les quelques travaux de réfection qui doivent impérativement être achevés avant le 5 septembre prochain, date de la rentrée scolaire, le responsable a fait savoir que «cette rentrée scolaire est couplée à l'hygiène et à l'environnement. Chacun doit connaître ses responsabilités à accomplir, et qui sont délimitées»; à travers ces propos, le wali de Annaba a mis l'accent sur la mise en application de toutes les mesures préventives nécessaires, insistant fortement et fermement sur les travaux à entamer sans délai relatifs à la vidange des bâches à eau et les citernes ainsi que le chaulage de tous les moyens de stockage de l'eau dans tous les établissements scolaires de la wilaya. Evoquant le volet de la solidarité, le wali de Annaba s'adressant aux concernés, leur a demandé d'oeuvrer à la remise des 3000 DA, d'allocations sociales dans les plus brefs délais, à leurs ayants droit. S'agissant de la distribution des kits scolaires destinés au profit des élèves des familles nécessiteuses, l'opération de distribution est en cours, selon le même responsable. Ces points et bien d'autres ont été décortiqués dans ce conseil qui, au vu des instructions émises par le wali à son exécutif, rien ne doit être laissé au hasard. Un hasard qui pourrait coûter à quiconque, élu ou directeur de l'exécutif, son poste. En attendant de voir si réellement les instructions et ordres du wali ont vraiment trouvé un écho positif, le 5 septembre prochain, ce sont 160 000 élèves tous paliers confondus dont 6 576 en 220 classes préparatoires, 69 204 dans 355 établissements primaires, 48 337 en 87 CEM, 21 306 dans 39 lycées vont rejoindre leurs établissements respectifs pour cette rentrée scolaire 2018-2019. Une année qui s'annonce sous de nouveaux cieux et nouveaux établissement scolaires, pour les élèves des 2500 familles bénéficiaires de logements à la nouvelle ville de Draâ Errich. Et c'est là, le vrai challenge des pouvoirs locaux de la wilaya de Annaba. Une situation qui se présente tel un cheval de bataille pour le chef de l'exécutif qui a insisté sur la nécessité d'accueillir l'ensemble des enfants scolarisés. Pour cela, Mohamed Salamani a ordonné aux responsables du transport public de prendre toutes les mesures possibles, pour renforcer les capacités de transport de la wilaya, avec la mise en place de nouvelles lignes devant assurer la liaison vers Draâ Errich. Signalons que, jusqu'à la mise sous presse, et outre, d'autres infrastructures d'accompagnements, cinq écoles primaires et un CEM du nouveau pôle urbain de Draâ Errich sont prêts à accueillir les nouveaux élèves pour cette rentrée scolaire 2018-2019.