PAR MESURE DE PRÉVENTION

Le maire de Chemini ferme un puits et deux fontaines

A Chemni, on ne badine pas avec la santé publique. Conséquemment aux analyses effectuées sur des échantillons de repas et de boissons, à la faveur d'un malaise qui a touché 55 personnes, le mois dernier lors d'une fête de mariage, le maire de la commune de Chemini, 55 km du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, a décidé de procéder à la fermeture d'un puits et de deux fontaines situées respectivement aux villages Tiâwinine Boumelal et Le Djenane. Les analyses effectuées ont permis, selon les services de la DSP de Béjaïa de déterminer le germe ayant causé des dizaines de cas d'intoxication, le 24 août dernier à Semaoun, dans la commune de Chemini. Conséquemment, le maire de la commune de Chemini a indiqué dans un communiqué rendu public sur sa page facebook et repris par les réseaux sociaux, que «le bulletin des résultats des analyses communiqués par le service de prévention, suite aux échantillons du plat témoin servi lors de la fête (...) au village Ifalazen, Semaoun, causant la contamination de près de 55 personnes» suite à la viande cuite en sauce, non satisfaisante, la limonade, boisson gazeuse en 0,33 cl, non satisfaisante et mal conservée, l'eau du puits impropre à la consommation et l'eau colportée (livrée par des citernes non désinfectées)», nous avons décidé par mesures préventives, de fermer, par arrêté, le puits au village, précisant qu' «un large affichage sera diffusé dans tous les villages et les quatre coins de la commune». A rappeler que plus de 50 personnes ont été admises le 2 août dernier dans les structures sanitaires de Sidi Aich pour contrôle préventif. Des hommes, des enfants et des femmes souffraient, de vomissements et d'évanouissement, après avoir déjeuné dans une fête de mariage dans un village de la daïra de Chemini. Les victimes de ce qui paraissait au départ comme une intoxication collective, ont toutes regagné leurs domiciles dans la même journée