UN RÉSEAU NATIONAL DE FAUSSAIRES DÉMANTELÉ

10 000 faux euros saisis à Sétif

10 000 faux euros saisis à Sétif

Les faussaires sont tombés dans les mailles du filet sécuritaire, en possession de plusieurs coupures de faux billets en devise.

Les éléments de la section d'investigation et de recherches de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif, ont réussi, en fin de semaine dernière, à démanteler un groupe de malfaiteurs, composé de quatre personnes âgées entre 35 et 60 ans, spécialisé dans la falsification de la monnaie nationale et la devise, apprend-on de source sécuritaire. Selon les précisions apportées par les mêmes sources, cette opération de qualité est survenue suite aux informations parvenues aux limiers de la Gendarmerie nationale, faisant état d'une tentative d'écoulement de faux billets de banques en devise, notamment en euros, au niveau du marché parallèle de devise, sis les Arcades en plein centre-ville de Sétif.
Usant d'un guet-apens, mis en place, deux d'entre les indélicats faussaires sont tombés dans les mailles du filet sécuritaire, avec en possession plusieurs coupures de faux billets en devise, destinés à l'écoulement frauduleux, nous explique-t-on. Soumis aux procédures judiciaires, l'interrogatoire en l'occurrence, les deux faussaires sont passés aux aveux, dénonçant la complicité de deux autres individus. Originaires de la wilaya de Béjaïa, les deux lascars ont aussitôt été identifiés et localisés, nous ajoute t-on.
Usant des prérogatives juridiques, à savoir l'extension territoriale, émanant de la juridiction de circonscription de compétence, le parquet de Sétif en l'occurrence, les éléments sécuritaires en charge de l'affaire, sont parvenus à appréhender à Akbou, wilaya de Béjaïa, les deux autres faussaires complices. La perquisition opérée dans le domicile de l'un des prévenus, s'est soldée par la découverte et la saisie d'un important lot de fausse monnaie nationale en coupures de 2000 DA, ainsi que 9900 faux billets de banque en euros, en coupures de 100 euros.
Selon nos mêmes sources, il a également été découvert des moyens et outils informatiques, dont une imprimante, deux unités centrales entre autres matériels informatiques, utilisés dans cette activité criminelle.
Ont été aussi saisies deux voitures que les faussaires utilisaient pour transporter la fausse monnaie entre Béjaïa et Sétif. Inculpés pour association de malfaiteurs, falsification de monnaie nationale et de devise et tentative d'écoulement de fausse monnaie sur le marché parallèle de change, une procédure judiciaire a été engagée contre les quatre suspects qui ont été présentés devant le parquet du tribunal de Sétif et placés sous mandat de dépôt.