Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

EN PRÉVISION DE LA RENTRÉE SCOLAIRE

Les services de sécurité veillent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les services de sécurité et la Protection civile se mettent au diapason de la rentrée scolaire, en mobilisant leurs troupes à travers tout le pays pour sécuriser les rentrées scolaire et sociale, un événement que tout un chacun veut serein.

Caractérisée par un mouvement et une intense activité, les rentrées scolaire et sociale imposent des mesures à la hauteur de l'événement. Et c'est dans ce cadre que les services de sécurité ont tracé un plan d'action qui n'a de valeur que d'illustrer tout l'intérêt porté sur la sécurisation aussi bien des établissements scolaires que des milliers d'élèves qui rejoindront dès demain leurs écoles, collèges et lycées. A ce titre, les différentes sûretés de wilayas, répondant aux instructions de la Dgsn, ont mobilisé des milliers de policiers, tous grades confondus, d'une manière permanente et directe. Ce nombre important est chargé de sécuriser les établissements scolaires, en collaboration avec la direction de l'éducation. La Protection civile de son côté s'invite pour assurer une sécurité optimale aux enfants, notamment sur les axes routiers, qui connaissent une grande affluence, a indiqué un communiqué de ce corps. Il s'agit de la mise en place d'un dispositif spécial visant à assurer une rentrée scolaire sans accidents de circulation, avec le renforcement des équipes d'intervention pour répondre aux différentes sollicitations, particulièrement au niveau des zones urbaines et des points noirs, où les risques d'accidents de la circulation sont élevés, a souligné la même source, souligne-t-on dans le même communiqué. «La prévention et la sensibilisation des parents, premiers éducateurs de la sécurité routière des enfants sur les dangers liés aux accidents de la circulation, demeurent une priorité pour la Protection civile», explique la même source, estimant que «les enfants sont peu conscients des dangers qui les menacent». Pour la Protection civile, «un accident peut survenir à la rentrée de l'enfant à la crèche dès l'âge de 3 ans, puis s'accroît avec le déplacement des écoliers dans les établissements à l'âge de 5 ans et 6 ans, et atteint le pic entre 11 ans et 12 ans dans le cycle moyen, lequel nécessite un apprentissage des connaissances pour les piétons en jeune âge afin de se protéger contre les différents risques liés à la route, a relevé la même source», conclut-on, mais non sans rappeler aux parents les recommandations de base, dont l'explication aux enfants des risques des accidents de la route pour les inciter à utiliser un passage pour piétons afin de traverser la route ou choisir un lieu doté d'une bonne visibilité et surtout de rester vigilant en traversant les passages pour piétons ainsi qu'en dehors de ces derniers. Regarder à gauche et à droite avant de s'engager sur la chaussée, vérifier qu'il y a bien des feux de signalisation et que le feu est au vert et que tous les véhicules sont à l'arrêt, traverser le passage pour piétons en marchant et s'interdire de courir pour éviter des chutes sur la chaussée, sont d'autres rappels adressés aux parents à la veille de la rentrée scolaire. La Protection civile a demandé aux parents d'accompagner à pied les enfants pour les mettre dans le bain de la circulation en ville et, par ricochet, les éduquer à être des piétons soucieux de la sécurité routière, notamment sur les axes jouxtant les établissements scolaires, et leur expliquer la différence entre les espaces de jeux et ceux réservés à la circulation. Pour sa part, la Gendarmerie nationale a mobilisé également ses troupes dans le cadre du plan sécuritaire spécial rentrée scolaire. La GN a annoncé une batterie de mesures concernant la sécurité à la rentrée aux quatre coins du pays. Un dispositif humain et matériel est mis en place, dans l'espace et dans le temps, renforcé par un maillage des voies de communication, pour une sécurisation efficiente des flux. La sécurité sera renforcée dans les différentes régions rurales et sur les routes en cette période d'intense activité. Pour une rentrée sereine et sans accidents, les services de sécurité et la Protection civile mettent en place à partir d'aujourd'hui leurs dispositifs sur l'ensemble du territoire national, soit les 48 wilayas du pays. Tout le monde est mobilisé selon un système de rotation afin de mieux répondre aux appels au secours des citoyens, pour une présence permanente et une intervention plus rapide.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha