Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 18 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 34 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 24 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Nationale |

GOUL WALLAH, BALEINE BLEUE ET MOMO

Ces challenges virtuels qui tuent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il s'agit de jeux sur les réseaux sociaux qui dans bien des cas ont poussé des jeunes au suicide.

Goul wallah challenge, est le nouveau jeu du moment. C'est, d'ailleurs, une création purement algérienne. Présent sur les réseaux sociaux depuis seulement quelques jours, c'est entre amis ou proches qu'il se joue. Le but est de réaliser un défi contre une récompense.
Les «challenges» ou défis sont multiples et très créatifs. Au départ, ils ne sont pas dangereux, car ils sont initialement très communs et même très amusants. Ils pourraient même être assimilés à la version améliorée du fameux «cap ou pas cap».
Par exemple, pour une somme d'argent, un repas gratuit ou pour le plein d'un véhicule, le joueur est capable et même incité par ses amis à relever le défi sous peine de recevoir un châtiment.
Des punitions qui sont pour l'instant inoffensives. Une activité qui est tout de même à surveiller de très près. Des plaisanteries qui pourraient vite prendre des tournures menaçantes, voire dramatiques. D'autres jeux font parler d'eux, non pas pour leur approche humoristique, mais plutôt pour leur concept manipulateur des esprits influençables.
Les profils recherchés sont particuliers et les cibles ne sont autres que les jeunes adolescents fragiles. Des jeux, qui pour ceux qui ne les connaissent pas, tenez-vous bien, les incitent à commettre des suicides. C'est le cas du «Momo challenge», un jeu en provenance du Japon qui fait fureur depuis le mois de juillet. Il est illustré par une femme terrifiante aux cheveux noirs et aux gros yeux globuleux. Le jeu consiste à trouver le numéro de «Momo» sur Internet, puis de l'ajouter dans ses contacts. Momo devrait vous contacter via l'application «WhatApp» avec un message du genre: «Salut, moi c'est momo». Si la personne lui répond, il lui prouve qu'il connaît son adresse et la descente aux enfers commencera. À ce moment précis, la victime se sentira obligée de relver les défis saugrenus de son interlocuteur dérangé. Un autre jeu de la mort qui a fait la Une pendant plusieurs semaines l'année dernière, en Algérie, «Baleine bleue challenge», communément appelé «blue whale challenge».
En effet, cinq jeunes enfants entre 10 et 16 ans se sont délibérément donné la mort en un seul mois à la suite du jeu de la mort, dans les wilayas de Béjaïa, Sétif et Constantine. Des défis lugubres provenant d'une application d'origine russe comportant 50 challenges avec comme défi ultime, celui de la mort par pendaison. Une fois la victime engagée dans cette sombre affaire, faire marche arrière et quitter le manège est inconcevable.
Des menaces de s'en prendre aux proches de la victime ou la divulgation d'informations personnelles sont les moyens de pression de ces administrateurs déséquilibrés qui, dans de multiples cas, aboutissent à leur fin.
Ces jeux ont déjà causé la mort et le suicide dans de nombreux pays tels que la Russie, le Japon, la France, le Mexique. Les intentions des administrateurs sont, hélas, inconnues. Cependant, il est important de souligner que «Momo challenge», «Baleine bleue challenge» ne sont pas les seuls et ne seront sûrement pas les derniers à avoir un caractère suicidaire. Par ailleurs, les parents sont appelés à la plus grande vigilance en relevant tous les nouveaux ou changements de comportements de leurs enfants afin d'éviter tout acte irrationnel.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha