Prévisions pour le 18 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 17 °C
28
 Batna Min 2 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 10 °C Max 19 °C
30
 Tamanrasset Min 15 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 17 °C
39
 Alger Min 10 °C Max 19 °C
28
 Saïda Min 7 °C Max 17 °C
28
 Annaba Min 11 °C Max 18 °C
28
 Mascara Min 8 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 8 °C Max 17 °C
28
 Oran Min 12 °C Max 22 °C
28
 Illizi Min 14 °C Max 27 °C
34
 Tindouf Min 13 °C Max 21 °C
12
 Khenchela Min 3 °C Max 15 °C
28
 Mila Min 7 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
28
Accueil |Nationale |

UNIVERSITAIRE MORTE SUITE À UNE PIQÛRE DE SCORPION

"Elle a bien été prise en charge"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a profité de l'occasion pour revenir sur le triste épisode du décès d'une enseignante d'université, le docteur Aouissat Aïcha, suite à une piqûre de scorpion à Ouargla. «Elle a bien été prise en charge», a assuré le ministre qui a ouvert une enquête sur ce décès. «Elle a été prise en charge au bon moment, a été admise à temps dans un centre hospitalo-universitaire qui est une référence nationale dans la prise en charge de morsures de scorpions. Malheureusement, elle est décédée», a insisté le ministre en présentant ses condoléances à la famille de la défunte. Le ministre a réfuté toute erreur médicale ou absence présumée de médecin, défendant le chef de service de réanimation de cet hôpital qui «est une référence nationale». «La médecine est faite comme ça, on ne peut malheureusement pas sauver tout le monde», a t-il regretté.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha