Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Nationale |

ORAN

Les crimes contre l'innocence se poursuivent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les crimes contre l'innocence se poursuivent

Identifié, le mis en cause, âgé de 73 ans, a été arrêté dans son domicile le jour de l'Aïd.

Le tribunal correctionnel d'Oran vient de statuer sur l'affaire de détournement de mineure condamnant l'accusé à un an de prison ferme. Le mis en cause est poursuivi également d'atteinte à la pudeur. Selon le document d'accusation, l'affaire remonte au mois d'août dernier.
La mère de la victime s'est présentée devant les policiers signalant la disparition de sa fille, sans pour autant citer une quelconque partie dans sa déposition. Les investigations lancées ont vite fait d'aboutir à la localisation de la jeune fille à l'intérieur du domicile de l'accusé. Passée aux examens scientifiques, les résultats ont été positifs: le rapport du médecin légiste a confirmé la violence sexuelle perpétrée sur la victime. Dans la fin de la journée d'avant-hier, le procureur du tribunal correctionnel près la cour d'Oran a été strict dans son plaidoyer en requérant un châtiment tout aussi sévère à l'encontre d'un employé d'une station lavage accusé d'avoir abusé sexuellement d'un enfant âgé tout juste de 6 années en l'introduisant à l'intérieur de son emploi, la station lavage après l'avoir attiré à l'aide d'un chat. L'affaire a été déclenchée le mois de juillet dernier suite à la déposition faite par le père de la victime tout en appuyant sa plainte par un certificat médical attestant ses dires. Des affaires de telle nature tendent à devenir monnaie courante. Le lendemain de la découverte du corps sans vie de Salsabil, une fillette de 7 ans violée et assassinée, les éléments de la gendarmerie de Hassi Ben Okba, à l'est d'Oran, ont élucidé une autre affaire qui a failli tourner au drame. Il s'agit d'un détournement d'une fillette âgée tout juste de 9 ans, ayant fait l'objet d'une tentative de viol. La genèse de l'affaire remonte au 20 août de l'année en cours.
Le père de la petite Kaouthar s'en est remis aux gendarmes en déposant une plainte contre x, et ce, pour tentative de viol et détournement de mineure. L'enquête diligentée illico presto par les gendarmes a révélé que les faits se sont produits la veille à 18h lorsque la petite Kaouthar a été apostrophée par un inconnu pendant qu'elle jouait devant le domicile familial. L'accusé s'est ingénié dans son mode opératoire à attirer la fille sous prétexte de lui offrir des glaces tout en lui promettant de la déposer chez son grand-père. Confiante, la gamine a abdiqué en accompagnant l'inconnu, un homme d'un âge avancé «portant une barbe et des lunettes de vue», a attesté et confirmé la victime lors de la déposition. Mais, l'accusé a usé et abusé de l'innocence et la familiarité de la petite bercée par l'offre à desseins attentatoires formulée par l'accusé. Il s'agit d'un septuagénaire. Au lieu de la déposer chez ses proches tel qu'il lui a promis; celui-ci n'a rien trouvé de mieux à faire que de l'entraîner à la sortie de la commune, d'où la tentative de viol dont la fillette a fait l'objet. Prise de panique, la victime a réussi se dégager des griffes de son bourreau avant de prendre la fuite tout en se dirigeant vers une maison limitrophe du lieu du sinistre. Tombant nez à nez avec le propriétaire de cette maison, celui-ci l'a d'abord rassurée après que la victime lui a raconté son cauchemar qui a failli lui être fatal Elle sera vite raccompagnée chez ses parents. Par ailleurs, l'auteur de la tentative de viol s'est évaporé dans la nature en prenant la fuite avant toutefois qu'il ne soit rapidement rattrapé par les éléments de la brigade en charge de la protection des mineurs du groupement de la gendarmerie d'Oran suite aux investigations diligentées par les gendarmes de Hassi Ben Okba. Après quatre jours de cavale, le mis en cause, âgé de 73 ans, a été identifié et localisé. Il a été arrêté dans son domicile le jour de l'Aïd. L'agresseur sexuel présumé qui a été écroué sera jugé devant le tribunal criminel d'Oran. À quand la prise de conscience? En attendant, l'enfance continue à subir en silence les affres de l'inconscience et l'irresponsabilité criminelle.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha