Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU

L'enseignement de tamazight généralisé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'enseignement de tamazight généralisé

Il s'agit d'un véritable exploit quand on connaît les innombrables difficultés dans lesquelles se débattent les enseignants de la langue amazighe.

La rentrée scolaire 2018-2019 a eu lieu, hier mercredi, dans les 67 communes que compte la wilaya de Tizi Ouzou, dans une ambiance de liesse. La joie a été surtout celle des nouveaux élèves, ceux qui se sont rendus à l'école pour la première fois. Hier, donc, quelques minutes avant 8h du matin, toutes les écoles du chef-lieu de wilaya offraient de belles images de petites filles et garçons agréablement endimanchés, dans leur totalité. Malgré le fait que la rentrée scolaire est intervenue, cette année, au lendemain de la fête de l'Aïd El Kebir, les parents ont trouvé les ressources nécessaires, afin d'assurer à leurs enfants une rentrée digne de ce nom où les nouveaux habits à mettre, en cette première journée, sont devenus indispensables et n'ont pas fait défaut, hier. Ce qui est aussi à relever en cette première journée, c'est l'absence totale de panique ni chez les parents d'élèves ni chez les élèves eux-mêmes, suite à l'apparition de la maladie du choléra. Aucun signe d'inquiétude n'était d'ailleurs perceptible à cause d'éventuelles appréhensions, quant au fait que la rentrée scolaire pouvait constituer un élément déclencheur du choléra dans la wilaya de Tizi Ouzou, où pour rappel, aucun cas n'a été enregistré depuis l'apparition de la maladie. C'est donc l'un des aspects positifs de la rentrée, surtout quand on sait que quelques jours avant le coup d'envoi de la rentrée scolaire, certaines voix n'ont pas hésité à réclamer son report, devant les craintes que les enfants en soient contaminés.
Par ailleurs, l'autre particularité cette année, dans la wilaya de Tizi Ouzou, c'est la progression qualitative et quantitative énorme enregistrée concernant l'enseignement de la langue amazighe dans les trois cycles: primaire, moyen et secondaire. En effet, la wilaya de Tizi Ouzou peut donc s'enorgueillir d'être la première à avoir réussi à passer concrètement le cap de la généralisation de l'enseignement de la langue amazighe dans 100% des écoles, CEM et lycées que compte la wilaya. Il s'agit d'un véritable exploit, quand on connaît les innombrables difficultés dans lesquelles se débattent les enseignants de la langue amazighe, notamment à cause de l'absence de programmes et de supports pédagogiques unifiés, ainsi que l'absence d'une littérature de qualité foisonnante en langue amazighe. Il ne faut, non plus, pas oublier de citer le problème le plus grand sur lequel bute l'enseignement de tamazight en Algérie: à savoir le fait que cet enseignement n'est pas obligatoire. En effet, malgré les 23 ans à l'actif de l'enseignement de la langue tamazighe dans le système éducatif algérien, et en dépit du fait que celle-ci soit devenue une langue nationale et officielle en Algérie depuis 2016, il n'en demeure pas moins, que cet enseignement reste facultatif. Ce qui pouvait générer carrément son échec, n'eut été l'attachement indéfectible aussi bien des enseignants de cette langue, que des centaines de milliers d'élèves à leur langue maternelle. En effet, le nombre d'élèves qui sollicitent des dispenses pour ne pas étudier tamazight se compte sur les doigts d'une seule main. Ce qui est encourageant, bien entendu, et démontre à quel point la volonté et l'attachement à sa langue maternelle, peut briser toutes sortes d'obstacles. Par ailleurs, et toujours dans le cadre de la rentrée scolaire 2018-2019, c'est aujourd'hui, jeudi 6 septembre que sera donné le coup d'envoi officiel de la troisième édition du Salon de l'enfant et du livre jeunesse. Ce salon qui s'étalera jusqu'au 10 du mois en cours et qui comprend une variété d'activités est organisé par la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha