Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 30 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 37 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

DÉFINITIVEMENT RADIÉ DES RANGS DU RND

Le sénateur est sous mandat de dépôt

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Accusé dans une affaire de corruption présumée, Boudjouher Malik s'est vu retirer son immunité.

L'affaire du sénateur Boudjouher Malik, arrêté dans une affaire de corruption, suscite beaucoup de réaction politique, outre la réaction du secrétaire général du parti du Rassemblement national démocratique (RND),Ahmed Ouyahia, parti auquel appartient le parlementaire. Une polémique s'alimente depuis son arrestation. Selon une source, proche du dossier, la présidence de la République a mis sur pied un groupe de juristes afin d'étudier et suivre cette affaire qui fait couler beaucoup d'encre. Présumé coupable dans une affaire de corruption, le sénateur de Tipasa, Malik Boudjouher, est sous mandat de dépôt.
Dans une première du genre, le sénateur en poste, arrêté en flagrant délit, s'est vu retirer son immunité. On note, dans ce sillage, que plus de 20 membres du Conseil de la nation ont boycotté, lundi dernier, les travaux de la séance d'ouverture de la session parlementaire ordinaire 2018-2019, présidée par le président de l'institution, Abdelkader Bensalah, et ce, en solidarité avec leur collègue Boudjouher Malik, arrêté dans une affaire de corruption. On rappelle que dans une déclaration à la presse, le sénateur Mahmoud Kissari a indiqué qu'un «nombre important de sénateurs ont boycotté les travaux de la séance d'ouverture, en solidarité avec leur collègue de la wilaya de Tipasa, Boudjouher Malik, arrêté dans une affaire de corruption», appelant, dans ce sens, à «l'ouverture d'une enquête approfondie et la présentation du dossier de condamnation au Conseil de la nation pour prendre les mesures nécessaires (levée de l'immunité)».
Pour rappel, Ahmed Ouyahia, secrétaire général du parti du Rassemblement national démocratique (RND), parti auquel appartient le parlementaire Boudjouher Malik, avait décidé de radier définitivement des rangs du parti, Boudjouher Malik pour son implication dans une affaire de corruption.
Ahmed Ouyahia s'est référé dans sa décision aux dispositions des statuts du parti adoptés lors de son 5e Congrès, ainsi qu'au règlement intérieur adopté par le conseil national du RND. Affaire à suivre!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha