PROJET DE LA NOUVELLE JETÉE DE GNL DE SKIKDA

Cinq firmes retenues

S'inscrivant dans la stratégie HS 2030 de Sonatrach, le projet consiste en la réalisation d'une nouvelle jetée de GNL ainsi que l'extension du port pétrolier de Skikda.

La commission d'ouverture des plis de Sonatrach s'est réunie, mardi dernier pour, l'ouverture des offres techniques et financières, relatives à ce projet dont la livraison est prévue en 2020, apprend-on de source proche du dossier. Issues d'une consultation restreinte internationale, lancée en mars de l'année en cours, seules cinq sociétés ont été retenues pour la consultation finale des offres, a ajouté la même source. Selon cette dernière les résultats de cette course pour ce projet d'envergure seront connus, à défaut du mois en cours, en octobre prochain. Il s'agit selon les informations apportées par les soins de nos sources, de sociétés mixtes, à savoir Orascom Construction-Besix (Egypte- Belgique) et de Ronesans-Ballast/Nedam, une société mixte turque-Pays-Bas. La présence asiatique est également bien distinguée avec Hyundai E et C (Corée du Sud) et CHEC- China Harbour Engineering Company (Chine). Quant au groupement Gicotecnica-PEG/ Archicodon, la mixte italiano-grecque, se sont retirés de la course pour, se joindre à Gocotecnica- EPG, le soumissionnaire d'Orascom Construction Besix, en tant que sous- traitant. Apportant plus de détails, nos sources ont expliqué que le projet devra permettre l'accostage de navires de plus grandes capacités, après la réalisation de la nouvelle jetée, dotée d'un nouveau poste de chargement, dédié au GNL navires de 200 000 m3) et la reconversion du poste existant de chargement de GNL en poste de chargement de GPL. Il est également question du renforcement de la jetée principale existante, ainsi que la réalisation d'un nouveau poste de chargement et de déchargement, destiné, devait-on nous préciser, à l'accostage des navires de capacités allant de 50 000 à 250 000/t de produits brutes et raffinés. Il est aussi prévu dans ce même projet, l'installation d'un bras de déchargement du méthyle ter-butyle-éther (Mtbe) ainsi qu'une ligne et son interconnexion au bac de stockage. Après l'évaluation des différentes offres techniques et financières de l'appel d'offres, il sera procédé au processus d'ouverture des offres par la commission d'ouverture des plis. Suite à quoi, cette dernière devra retenir une seule société parmi les postulants à ce projet, nous dit-on.