Prévisions pour le 15 Novembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 23 °C
32
 Laghouat Min 9 °C Max 15 °C
28
 Batna Min 5 °C Max 17 °C
30
 Biskra Min 16 °C Max 23 °C
23
 Tamanrasset Min 12 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 15 °C
30
 Alger Min 13 °C Max 20 °C
30
 Saïda Min 9 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 20 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
39
 Ouargla Min 15 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 12 °C Max 21 °C
39
 Illizi Min 13 °C Max 30 °C
32
 Tindouf Min 12 °C Max 22 °C
32
 Khenchela Min 6 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 10 °C Max 20 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 19 °C
32
Accueil |Nationale |

LE MINISTRE ESPAGNOL DES AE, JOSEP BORRELL FONTELLES

"L'Algérie est un pôle de stabilité"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le chef de la diplomatie espagnole a été reçu par son homologue algérien, Abdelkader MessahelLe chef de la diplomatie espagnole a été reçu par son homologue algérien, Abdelkader Messahel

La reconnaissance exprimée par le chef de la diplomatie espagnole à l'égard du rôle responsable que joue l'Algérie dans la région en sa qualité de pôle de stabilité, apporte son lot de soutien clair à l'égard des efforts que déploie l'Algérie au niveau du Sahel et de la Libye.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell Fontelles a effectué une visite de travail à Alger dans le cadre de la poursuite de la coordination bilatérale entre les deux pays.
La visite véhicule un message qui renseigne sur la qualité des relations entre l'Algérie et l'Espagne sur le plan diplomatique, économique et commercial. Il est à noter aussi que la concertation et les échanges de vues entre les deux pays ont été renforcés par la mise en place d'un mécanisme de suivi et d'évaluation qui a été entériné lors de la 7ème réunion de haut niveau qui a eu lieu à Alger le 3 avril de l'année en cours. Ce cadre a permis à l'Algérie et l'Espagne d'entreprendre plusieurs démarches diplomatiques, économiques et commerciales pour approfondir davantage le niveau des échanges et de partenariat stratégique entre les deux pays. Le chef de la diplomatie espagnole qui a été reçu par son homologue algérien, Abdelkader Messahel, a rappelé la qualité des rapports et le degré de coopération de son pays avec l'Algérie en soulignant que «nous sommes des pays amis. Nous partageons une stratégie commune devant les problèmes communs. Le rôle responsable que vous jouez au niveau régional nous soulage. Dans cette région du monde secouée par beaucoup de problèmes, l'Algérie est un pôle de stabilité», a mentionné le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell Fontelles, lors d'un échange diplomatique avec le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel. La reconnaissance exprimée par le chef de la diplomatie espagnole à l'égard du rôle responsable que joue l'Algérie dans la région en sa qualité de pôle de stabilité apporte son lot de soutien clair à l'égard des efforts que déploie l'Algérie au niveau du Sahel et en Libye pour faire réussir le processus du dialogue inclusif entre les parties en conflit et la concrétisation de la solution politique de la crise avec comme trame de fond la réconciliation nationale dans les pays du Sahel en général et la Libye en particulier.
La rencontre est qualifiée de «géostratégique» de par le caractère très important qui marque les relations algéro-espagnoles, lesquelles ont été rappelées par le chef de la diplomatie espagnole qui a indiqué que «les deux pays sont liés par une coopération très utile et très performante touchant tous les sujets sensibles, mettant en avant la vivacité et la profondeur des discussions sur toutes les affaires qui lient les deux pays», et d'ajouter que «les rapports euro-méditerranéens et la réunion qui se tiendra bientôt à Barcelone, ainsi que la situation en Libye, autant de sujets vifs qui ont trouvé une position commune, positive et amicale», a indiqué le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell Fontelles.L'approfondissement des relations entre l'Algérie et l'Espagne se fait sentir via les accords signés dans le cadre de partenariat stratégique dans le domaine des énergies renouvelables, le gaz et les échanges commerciaux. Le ministre des Affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel a souligné dans ce sens que «l'excellence des relations bilatérales, les deux pays sont dans une dynamique créée par la 7ème session du Comité de haut niveau lors duquel de grandes décisions ont été prises et qui sont en phase de mise en oeuvre pour renforcer le partenariat au bénéfice mutuel des deux pays», et de rappeler que «le partenariat porte notamment sur les énergies renouvelables, l'industrie, l'agriculture et l'énergie, et le renouvellement des contrats de fourniture de gaz jusqu'à 2030 en faveur de l'Espagne», a précisé Abdelkader Messahel. Quant aux questions qui ont trait à la sempiternelle problématique de la migration, les deux chefs de la diplomatie ont évoqué les voies et moyens pour parer aux effets qui puissent affecter l'aspect humain de cette problématique qui est aussi exprimée de façon délicate au niveau de l'Espagne comme c'est le cas pour l'Algérie et la question des migrants subsahariens. Dans ce sillage, le ministre Abdelkader Messahel a souligné que «nous avons échangé nos approches et nous devons dialoguer et poser les bonnes questions pour avoir de bonnes réponses», a expliqué Abdelkader Messahel.
L'Algérie et l'Espagne coordonnent sur le plan sécuritaire et dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Cette coopération qui a pris une dimension stratégique entre les deux pays a été l'objet de discussion entre les deux ministres des Affaires étrangères en qualifiant le travail de coordination sur le plan sécuritaire dans la région comme «vigilant dans une zone de grande turbulence».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha