Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |Nationale |

LES DERNIERS MALADES ONT QUITTÉ, HIER, L'HÔPITAL DE BOUFARIK

Le temp du choléra est fini!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
«Plus aucun patient atteint du choléra ne se trouve dans un quelconque hôpital du pays»«Plus aucun patient atteint du choléra ne se trouve dans un quelconque hôpital du pays»

La source principale de cette contamination a été localisée et aucun cas suspect n'a été enregistré ces derniers jours, ce qui fait que les autorités sanitaires déclarent la fin de cette épidémie.

Fin de l'épidémie! Le choléra en Algérie est officiellement terminé. Les derniers malades hospitalisés à l'hôpital de Boufarik ont pu, hier, rejoindre leurs domiciles respectifs. «Plus aucun patient atteint du choléra ne se trouve dans un quelconque hôpital du pays. Les six malades qui restaient ont quitté l'hôpital de Boufarik complètement guéris», se sont réjouis les services du ministère de la Santé. Mieux encore, aucun cas suspect n'a été déclaré depuis presque une semaine, alors que depuis quatre jours aucun malade suspect n'a été admis dans les hôpitaux du pays. Par précaution, les autorités sanitaires ne vont décréter la fin de l'épidémie que durant les jours à venir. Ils maintiennent même le dispositif de veille sanitaire mis en place depuis le début de l'épidémie. «Il demeure en vigueur», rappelle le ministère, mettant l'accent sur «la nécessité du respect des règles d'hygiène individuelle et collective». Néanmoins, l'on peut rassurer les Algériens: le choléra est vaincu! Surtout que la source principale de cette contamination a été localisée, mercredi dernier. Le vibrion cholérique «ogawa» a, en effet, été identifié au niveau de l'oued Béni Azza, dans la wilaya de Blida, qui s'étend des hauteurs de Chréa jusqu'à la plage du Mazafran, dans la wilaya d'Alger, en passant par Tipasa. «Les vibrions cholériques se sont propagé dans plusieurs points de cet oued, comme les localités de Béni Achour, Béni Tamou et Khazrouna», avaient indiqué les services du département de Mokhtar Hasbellaoui. Dès la localisation de cette source, le wali par intérim de Blida, Rabah Aït Hocine, a pris une série de mesures d'urgence en vue d'assainir et couvrir cet oued. Ces mesures annoncées par Aït Hocine, en marge de la visite d'une délégation du ministère des Ressources en eau, consistent en le lancement d'une campagne d'assainissement de l'oued, une opération qui a débuté jeudi dernier, outre la prise de l'ensemble de mesures préventives pour protéger l'oued du dépôt anarchique des déchets. Les autorités de la wilaya ont également dégagé une première enveloppe de 60 millions de DA en vue de couvrir le cours de l'oued, tout en accordant la priorité aux endroits limitrophes des habitations, a fait savoir le même responsable, ajoutant que cette opération sera parachevée en l'espace de 10 jours. Le même responsable a rassuré les citoyens de Blida, notamment les riverains de l'oued, quant à la poursuite de cette opération jusqu'à l'éradication des points noirs existants dans la wilaya. On peut donc dormir sur nos deux oreilles. Cette maladie moyenâgeuse, qui nous a tant traumatisés cet été, n'est plus qu'une histoire ancienne. Enfin, c'est le moins que l'on espère...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha