TRANSFERT ILLICITE DE DEVISES

Nouvelle saisie de 130 000 euros à l'aéroport d'Alger

Les services de la police des frontières de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger ont interpellé, ce week-end, deux personnes en possession de 100 000 euros et de 30 000 euros non déclarés. Selon un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn), deux personnes en possession de 100 000 euros et de 30 000 euros non déclarés à l'administration compétente, en infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l'étranger, ont été arrêtées dans deux opérations distinctes. Lors de la première opération, les forces de police ont interpellé une quadragénaire se rendant à Malaga (Espagne) en possession de la somme de 100 000 euros, dissimulée dans un sac à main. Pour la deuxième opération, il s'agit d'un ressortissant africain d'une vingtaine d'années se rendant à Bamako (Mali) en possession d'une somme de 30 000 euros. Pour rappel, les services de sécurité de l'aéroport Houari Boumediene ont saisi, la semaine dernière 150 000 euros sur un passager qui s'apprêtait à prendre un vol en direction de la Turquie. Dans la même journée, une autre tentative de transfert illicite de devises, de plus d'un million et demi d'euros, dissimulées dans les bagages d'un passager qui s'apprêtait à quitter le territoire national également pour la Turquie, a été avortée. Depuis le début de l'été, plusieurs saisies ont été effectuées comme celle opérée au début du mois d'août dernier à la frontière algéro-tunisienne où une somme de deux millions d'euros à bord d'un véhicule de tourisme en route vers la Tunisie a été découverte.