EN VISITE À BÉCHAR, GAID SALAH GALVANISE SES TROUPES

"Restez mobilisés!"

«La démarche de développement graduel constitue l'objectif primordial», a notamment souligné le chef d'état-major.
«La démarche de développement graduel constitue l'objectif primordial», a notamment souligné le chef d'état-major.

«La démarche de développement graduel constitue l'objectif primordial», a notamment souligné le chef d'état-major.

Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, poursuit sa visite de travail et d'inspection à la 3ème Région militaire où il a supervisé un exercice démonstratif avec munitions réelles, intitulé «Iktissah 2018». A l'issue de cet exercice, le vice-ministre de la Défense nationale à formulé un discours dans lequel il ne manquera pas de mettre en évidence l'importance de ce genre de démonstration, mais aussi de rappeler aux troupes de l'ANP l'impératif effort de rester disponibles pour faire face à d'éventuelles menaces et défis pour être prêtes à défendre l'Algérie dans toutes les circonstances et c'est certainement cette phrase «nos objectifs demeurent toujours confrontés à plusieurs enjeux d'actualité et d'avenir», qui se définit comme un message pour avertir sur la conjoncture actuelle.
Le vice-ministre a prononcé ces propos en homme averti d'où il ressort que «l'ensemble de ces actions réussies qu'est le fruit mérité de tant d'efforts fournis et de grands sacrifices consentis sur le terrain, confirme, certainement, ce que l'Armée nationale populaire recèle comme potentiels». Ces actions même a-t-il souligné «dénotent de la lucidité de la mobilisation adéquate de ces potentiels en se référant essentiellement au bon accompagnement de nos objectifs légitimes et ambitieux.
Il juge donc que «pour cela, une force pour protéger ces principes et un appui pour les soutenir s'avèrent indispensables. Telle est la mission de nos Forces armées et tel est leur éternel message de vocation». A propos de l'exercice qu'il a supervisé, le général de corps d'armée revient sur les objectifs de ces exercices pour indiquer que «les objectifs escomptés de ces exercices tactiques d'essai revêtent une importance majeure pour le processus de développement de nos Forces Armées, car ils mettent la lumière, d'une façon correcte, juste et concrète, sur le degré de l'adaptation de l'aspect théorique représenté par les programmes de préparation au combat, avec l'aspect pratique qu'est l'exécution annuelle de ce genre d'exercices que nous considérons comme un chemin aboutissant dans la démarche de développement du corps de bataille de l'Armée nationale populaire».
Mais il fera remarquer aux présents: «Or, la réussite ne pourrait être atteinte que si elle sera palpable et appuyée par des résultats concrétisés sur plus d'un plan.» Le vice-ministre de la Défense nationale explique dans ce contexte qu'en fait «la démarche de développement graduel constitue l'objectif primordial auquel le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire a conféré, ces quelques dernières années, un intérêt particulier qui a donné ses fruits qui ne cessent de permettre, de mettre en valeur la véracité des efforts persévérants dans tous les domaines du métier du militaire». A noter, rapporte un communiqué du ministère de la Défense nationale que lors de cette deuxième journée de travail, le général de corps d'armée a écouté l'exposé du général-major Saïd Chengriha, commandant de la 3e Région militaire, portant sur l'idée générale de l'exercice et les différentes étapes de son exécution, comme il a suivi une présentation donnée par le commandant du secteur opérationnel Sud de Tindouf et les présentations des différents échelons de commandement.
Cet exercice tactique avec munitions réelles, a été exécuté sous le thème «Le premier groupement de forces en offensive à partir du contact direct avec l'ennemi». Un titre qui en dit long et formulé comme un avertissement à l'égard de ceux qui s'aventurent à miser sur la stabilité du pays d'où l'exécution de cet exercice réalisé dans des conditions de combat réel.