Prévisions pour le 20 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 22 °C
34
 Laghouat Min 4 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 5 °C Max 11 °C
30
 Biskra Min 9 °C Max 19 °C
34
 Tamanrasset Min 15 °C Max 24 °C
26
 Tlemcen Min 7 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 11 °C Max 18 °C
12
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 6 °C Max 17 °C
11
 Ouargla Min 14 °C Max 22 °C
34
 Oran Min 11 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 5 °C Max 14 °C
34
 Mila Min 8 °C Max 16 °C
12
 Ghardaïa Min 8 °C Max 18 °C
32
Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU

Le trésor est dans le terroir

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les producteurs ont fait un nombre important de propositions pour développer leurs créneaux respectifs.

L'opération de labellisation et de certification des produits du terroir locaux avancent bien, selon nos sources au fait des démarches à l'international. L'image de marque des produits agricoles locaux étant déjà installée depuis plusieurs décennies, voire depuis des siècles, il ne reste en fait, ajoutent nos interlocuteurs, que de remplir les conditions techniques exigées par plusieurs organismes. Les avancées au niveau local progressent aussi à un rythme satisfaisant. Les experts des services agricoles font un travail énorme dans cette perspective. Des exemples de ces avancées prouvent leur capacité à relever le défi de placer nos produits à l'international. Le produit agricole algérien a une excellente réputation à l'international depuis l'époque romaine, précisent nos sources. Le produit qui est en pole position est sans conteste l'huile d'olive. C'est d'ailleurs cette dernière qui connaît un début de solution. L'huile de la région de Maâtkas, une vingtaine de kilomètres au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou vient d'obtenir le quitus pour le début du processus de certification. Quelques inconvénients subsistent encore mais les experts de la DSA sont à pied d'oeuvre pour en venir à bout. En effet, l'opération de labellisation avance bien mais se heurte à la condition du COI qui détermine l'étendue géographique suffisante pour la mise sur le marché d'un produit. Cette condition peut très bien, ajoutent nos interlocuteurs, être satisfaite si d'autres régions de la wilaya se joignent à la démarche des producteurs de Maâtkas. En fait, l'huile d'olive n'est pas l'unique produit du terroir à constituer une richesse pour la wilaya, d'autres produits peuvent figurer parmi le label algérien à l'international. Les figues et les figues de Barbarie, sont des gisements inestimables pour l'émergence d'une industrie agroalimentaire et d'emballage. Certains experts préconisent même, la création d'un marché méditerranéen du produit local. Pour commencer, des salons et des foires internationales peuvent bien jouer le jeu, ajoutent nos interlocuteurs profondément convaincus de l'existence d'un marché méditerranéen très prometteur. A ce chapitre, les autorités et les services de l'agriculture dans la wilaya de Tizi-Ouzou traitent le volet avec expertise et dévouement. Preuve en est que chaque mois, une manifestation est organisée pour promouvoir le produit du terroir. Dans quelques semaines, se tiendra d'ailleurs le traditionnel Salon de l'agriculture organisé par l'APW.
Enfin, les producteurs qui suivent avec intérêt ces démarches, ont beaucoup d'espoir en l'avenir. Parallèlement, ils ont fait un nombre important de propositions pour développer leurs créneaux respectifs. Pour beaucoup d'entre eux, la création d'un marché spécialisé pour le produit local est la première étape vers la rentabilisation effective de ces richesses.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha