Prévisions pour le 20 Octobre 2018

 Adrar Min 17 °C Max 27 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 20 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 27 °C
30
 Tamanrasset Min 19 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 11 °C Max 25 °C
30
 Alger Min 15 °C Max 26 °C
32
 Saïda Min 13 °C Max 26 °C
23
 Annaba Min 17 °C Max 23 °C
28
 Mascara Min 12 °C Max 27 °C
32
 Ouargla Min 15 °C Max 28 °C
30
 Oran Min 16 °C Max 26 °C
30
 Illizi Min 20 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 14 °C Max 26 °C
32
 Khenchela Min 10 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 13 °C Max 23 °C
28
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
28
Accueil |Nationale |

LA FILLE DE MAURICE AUDIN RECLAME TOUTE LA VÉRITÉ

"Et ces Algériens qui ont subi le même sort?"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Maurice AudinMaurice Audin

Le cas Audin n'est pas unique, mais s'inscrit dans une logique qui sied à la nature du colonialisme français et ses promoteurs politiques et militaires à la fois.

La réécriture de l'histoire inhérente à «la guerre d'Algérie» comme aiment les nostalgériques l'appeler, s'impose à plus d'un titre. Surtout que l'affaire de Maurice Audin est venue pour chambouler tout l' «arsenal» historique apocryphe qui a été érigé par les historiens officiels de la France coloniale et ses ultras. Dans ce sens, Michèle, la fille de Maurice Audin, a mis les points sur les «i» en soulignant que «c'est la fin de l'affaire Audin et le début d'une histoire apaisée. Il faut aller de l'avant pour une histoire apaisée sur la guerre d'Algérie», c'est une manière de dire que la France officielle avait dissimulé pendant 61 ans la vérité sur la torture et de l'assassinat de son père, et qu'il est temps d'engager une nouveau processus de réécriture de l'Histoire qui a trait à la guerre d'Algérie.
Michèle Audin, même si elle appelle à enclencher une nouvelle dynamique apaisée quant au processus réel de la guerre d'Algérie, exige l'établissement de la vérité sur son assassinat. «Il a été torturé, on sait qu'il a été assassiné, mais on ne connaît pas comment cela a été fait», insiste-t-elle. C'est là une démarche qui s'inscrit dans le sillage d'une réécriture objective et véridique de l'histoire de cette guerre et aussi le mouvement de Libération nationale que certains historiens nostalgériques voulaient réduire à des «évènements» pour minorer toute cette oeuvre libératrice du peuple algérien faite de massacres, tortures et autres crimes contre l'humanité.
Cette démarche qui est historique par excellence, rappelle à certains Français qui ont versé dans une espèce de négationnisme par rapport à l'histoire liée à la guerre d'Algérie, que le cas de Maurice Audin n'est pas unique, mais il s'inscrit bel et bien dans une logique qui sied à la nature du colonialisme français et ses promoteurs politiques et militaires à la fois. C'est ce qui a amené la fille de Maurice Audin à dire à ce propos qu'«il importe que cette histoire soit connue, qu'elle soit regardée avec courage et lucidité». Il y va de l'apaisement et de la sérénité de ceux qu'elle a meurtris, dont elle a bouleversé les destins, tant en Algérie qu'en France», a asséné Michèle Audin.
Dans le même registre, l'historien Alain Ruscio est entré en lice en rappelant que «pour moi, c'est une victoire symbolique. Mais il faut que le combat continue pour les dizaines de milliers d'Algériens qui ont connu le même sort que Maurice Audin», c'est là où les ultras et les négationnistes français verront leurs arguties fondées sur une imposture et un anachronisme qui s'évaporeront dans l'air et que la vérité historique finira par vaincre et pavera la voie vers une véritable relation fondée sur une réconciliation historique capable d'entamer l'amorce d'échanges de rapports extirpés de l'approche de dominant et d'ancienne puissance. L'affaire de Maurice Audin n'est que le prélude à la mise en place d'une nouvelle approche de réécriture de l'histoire de la guerre de Libération nationale, loin des passions et des révisionnismes chers aux ultras et aux nostalgériques.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha