Prévisions pour le 24 Octobre 2018

 Adrar Min 22 °C Max 30 °C
30
 Laghouat Min 7 °C Max 19 °C
32
 Batna Min 8 °C Max 15 °C
28
 Biskra Min 13 °C Max 26 °C
32
 Tamanrasset Min 18 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 10 °C Max 18 °C
32
 Alger Min 14 °C Max 22 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 17 °C Max 22 °C
30
 Mascara Min 9 °C Max 20 °C
32
 Ouargla Min 13 °C Max 22 °C
32
 Oran Min 16 °C Max 23 °C
32
 Illizi Min 15 °C Max 23 °C
28
 Tindouf Min 15 °C Max 26 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 15 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 21 °C
32
Accueil |Nationale |

LES AUTEURS ONT ÉTÉ CONDAMNÉS À LA PERPÉTUITÉ

Massacre à la tronçonneuse

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La cour criminelle du tribunal de Souk Ahras a rendu son verdict dans l'affaire du meurtre à la tronçonneuse, d'un fonctionnaire à l'Entreprise nationale des transports ferroviaires en condamnant les deux auteurs à la perpétuité.
Les faits remontent à l'année 2016, au troisième jour de l'Aïd El Fitr, lorsque la famille de la victime signala la disparition mystérieuse de leur proche aux services de sécurité. Une fois alertés, un avis de recherche pour disparition suspecte a été déclenché. Très vite, une macabre découverte a été faite: un corps démembré et éparpillé sur un terrain vague de la région. La police scientifique dépêchée sur les lieux, commença ses investigations en procédant au bouclage de la scène de crime, relevant les moindres indices pouvant identifier la malheureuse victime.
L'enquête se resserra principalement sur deux individus, à savoir un ancien militaire ainsi qu'un complice âgé de 20 ans, vendeur de fruits et légumes, qui sont les deux dernières personnes à avoir vu la victime vivante lors d'une beuverie.
Après leur audition, ils finirent par admettre leur implication dans la mort de ce dernier, en avouant l'avoir découpé à la tronçonneuse, afin de rendre son identification impossible. Les deux autres personnes arrêtées en même temps pour les besoins de l'enquête ont été, quant à elles, relâchées, faute de preuves.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha