Prévisions pour le 23 Octobre 2018

 Adrar Min 20 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 21 °C
30
 Batna Min 9 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 16 °C Max 24 °C
30
 Tamanrasset Min 18 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 22 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 22 °C
28
 Annaba Min 16 °C Max 21 °C
39
 Mascara Min 13 °C Max 21 °C
28
 Ouargla Min 17 °C Max 24 °C
30
 Oran Min 17 °C Max 24 °C
28
 Illizi Min 18 °C Max 29 °C
28
 Tindouf Min 18 °C Max 22 °C
26
 Khenchela Min 8 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 12 °C Max 17 °C
12
 Ghardaïa Min 14 °C Max 23 °C
30
Accueil |Nationale |

PREMIERE SORTIE DU NOUVEAU WALI DE TIZI OUZOU

Chater à l'écoute des citoyens d'Azazga

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Chater à l'écoute des citoyens d'Azazga

C'est à un véritable périple auquel s'est adonné Abdelhakim Chater, le tout nouveau wali de Tizi Ouzou, qui a remplacé Mohamed Bouderbali suite au dernier mouvement des walis, opéré par le président de la République Abdelaziz Bouteflika.

Abdelhakim Chater a choisi la daira d'Azazga en guise de première escale. Le wali et toute la délégation qui l'accompagnait ont ainsi programmé une sortie dans pas moins de cinq communes dépendant administrativement d'Azazga et de ses environs, à l'instar de: Yakouren, Ifigha, Zekri, Azazga et Fréha. Le premier responsable de la wilaya de Tizi Ouzou a d'abord marqué une halte au niveau de l'Entreprise nationale de l'industrie électronique (Enel) de Fréha, près d'Azazga. L'objectif de cette visite est de constater de visu où en sont les travaux du lancement d'une nouvelle unité de montage de transformateurs électriques de haute puissance. Pour rappel, ce projet est le résultat d'un partenariat algéro-indien. En plus de l'Enel d'Azazga, ce projet est une association avec deux autres entreprises à savoir: la Sonelgaz qui intervient à hauteur de 15% ainsi que la compagnie indienne «Vijai Electricals» avec 40% des parts de ce marché. Cette nouvelle unité sera inaugurée dans les tout prochains jours, a-t-on appris. Mais l'une des escales les plus importantes de la visite officielle effectuée, hier par le wali de Tizi Ouzou, est le chantier de réalisation de la nouvelle cité de 3 200 logements Aadl d'Imlel d'Azazga. Sur place, le wali a exprimé sa ferme volonté de travailler la main das la main et en concertation étroite avec les représentants des comités de villages et des élus locaux ainsi que du maire afin que les projets de cette région avancent et soient finalisés dans les délais impartis. Mais le wali, Abdelhakim Chater, a beaucoup insisté sur le fait que l'essentiel est que tout travail de concertation soit mené dans les limites de la réglementation et dans le calme et la sérénité. Le wali en faisant cete précision, a voulu sans doute, faire référence au bras de fer qui avait opposé les comités de villages de la commune d'Azazga aux autorités de wilaya, il y a un peu plus de deux mois, avant le lancement des travaux de la cité des 2300 Logements Aadl. Un bras de fer qui a finalement pu être dénoué après l'ouverture des portes du dialogue avec l'ex-wali, Mohamed Bouderbali. «Je veux vous exprimer ma volonté de travailler en concertation avec les comités de villages pour la prise en charge et la gestion de tous les problèmes des citoyens», a déclaré le wali Abdelhakim Chater sur place en présence des élus de la région ainsi que des membres des comités de villages de la daïra d'Azazga. Lors de la sortie d'inspection effectuée hier, le problème crucial des oppositions, qui empêchent pas mal de projets d'avancer dans la wilaya de Tizi Ouzou, a été abordé longuement. Et le wali a encore, répondu qu'en ce qui concerne cet aspect des choses, il sera également appelé à l'application de la loi dans toute sa rigueur si les voies du dialogue n'aboutissent pas. Faut-il rappeler ici que les oppositions exprimés par des citoyens de la wilaya de Tizi Ouzu constituent la première cause du blocage de pas mal de projets qui devaient être achevés et réceptionnés il y a bien longtemps. Concernant la nouvelle cité de 2300 Logements Aadl d'Imlel à Azazga, le premier magistrat de la wilaya a donné des directives fermes afin que ce projet ne se transforme pas en une cité dortoir. «Il faut que cette cité soit dotée de toutes les infrastructures nécessaires, comme celles de l'éducation, la santé, etc.», a ordonné le wali. Il y a lieu de noter en outre qu'en marge de la visite du wali, hier à Azazga, les responsables du secteur de l'hydraulique, dans la wilaya de Tizi Ouzou, ont profité de cette occasion pour annoncer officiellement la réalisation, bientôt, d'une nouvelle station de dessalement d'eau au niveau du village de Tamda Ouguemoun, dans la commune d'Iflissen (daïra de Tigzirt). L'étude de ce nouveau projet est ficelée et elle sera transmise dans les prochains jours au ministère des Ressources en eau. La décision de réaliser ce projet a été prise après le constat fait suite au recul, de manière considérable, du nombre d'estivants ayant passé leurs vacances l'été dernier dans les régions balnéaires de Tigzirt et Azeffoun à cause justement du problème crucial et de la grave pénurie d'eau dans ces régions. Cette solution viendra pour pallier ce problème car le projet de rallier la région de Tigzirt et Azeffoun à la station d'eau de Cap Djinet (dans la wilaya limitrophe de Boumerdès) peine à se concrétiser à cause des multiples oppositions exprimées par es citoyens.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha