Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 20 °C
34
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 20 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 14 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 18 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
32
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Nationale |

RENOUVELLEMENT DU SÉNAT

Le FLN booste ses troupes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Nous ne vendons pas notre dignité pour un poste de 10 ou de 100 millions», a assuré Ould Abbès.

Bouira, cette «wilaya carrefour» comme l'a qualifiée hier Djamel Ould Abbès, le secrétaire général du vieux parti, a été choisie par le Front de Libération nationale (FLN) pour le lancement des préparatifs pour la campagne des sénatoriales. Lors d'une rencontre qui l'a réuni avec les cadres et les élus locaux au siège du théâtre régional Amar Laskri de la ville, le patron du FLN a expliqué le caractère important du prochain renouvellement de la moitié du Conseil de la nation, prévu en décembre 2018 et de l'élection présidentielle, au mois d'avril 2019. «Pour lancer notre campagne, nous avons choisi Bouira, car c'est une wilaya carrefour qui jouit d'une position géographique importante dans le centre du pays.
Nous consacrons un volet à la préparation de la prochaine élection liée au renouvellement de la moitié du Conseil de la nation», a indiqué Ould Abbès rappelant, par la même occasion, que 921 élus de son parti représentants des wilayas de Bouira, Boumerdès, Tizi Ouzou et Béjaïa sont concernés par le prochain scrutin du Sénat. «Cette élection revêt une importance particulière, car coïncidant avec l'élection présidentielle qui aura lieu juste trois mois après le renouvellement de la moitié des membres et des élus du Conseil de la nation», a-t-il encore souligné. Pour Ould Abbès, le FLN qui jouit actuellement de la majorité, doit impérativement renforcer celle-ci, lors de cette élection, en prévision de la présidentielle de 2019».
Il a insisté pour que «tout cela se fasse dans la démocratie et la transparence les plus totales, ainsi que dans le respect de l'avis de tous les militants du parti, sans exclusion». Le secrétaire général du FLN a mis en garde, par ailleurs, contre toute tentative de corruption dans la préparation et le choix des prochains élus du Conseil de la nation, appelant les militants et les cadres du parti à «lutter sans relâche et avec dignité contre la corruption pour que l'élection et le choix soient transparents et propres». «Nous ne vendons pas notre dignité pour un poste de 10 ou de 100 millions, soyez vigilants, nous lutterons contre toute tentative de corruption», a lancé le patron du FLN à l'adresse des cadres, militants et sympathisants du parti, présents à la rencontre.
Dans ce cadre, le SG du FLN a expliqué que la direction du parti allait recevoir, à partir d'aujourd'hui, les mouhafedhs des quatre wilayas, à savoir Bouira, Boumerdès, Tizi Ouzou et Béjaïa, puis ceux d'autres wilayas, avant de les recevoir individuellement, pour l'évaluation de leur travail et la révision des listes des futurs élus du parti.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha