Prévisions pour le 18 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 16 °C
28
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
30
 Tamanrasset Min 13 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 9 °C Max 17 °C
28
 Alger Min 10 °C Max 19 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 16 °C
28
 Annaba Min 11 °C Max 18 °C
39
 Mascara Min 9 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
28
 Oran Min 12 °C Max 22 °C
28
 Illizi Min 14 °C Max 27 °C
32
 Tindouf Min 13 °C Max 21 °C
28
 Khenchela Min 4 °C Max 14 °C
28
 Mila Min 7 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 9 °C Max 19 °C
28
Accueil |Nationale |

IL A TRANSMIS LA LF2019 À LA COMMISSION DES FINANCES

Bouhadja reste de marbre

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«La visite des étudiants de l'Académie interarmes de Cherchell au Parlement a été reportée.»

La visite que devait effectuer, hier, au niveau des deux chambres du Parlement, un groupe d'une soixantaine d'étudiants de l'Académie militaire interarmes de Cherchell, a été reportée. D'après le chef du groupe parlementaire de l'union El-Adala-El-Bina-Ennahda, Lakhdar Benkhelaf, «cette visite d'élèves- officiers de l'ANP a été reportée à une date ultérieure par la direction de l'Académie de Cherchell,sur proposition du président de la Commission de défense de l'Assemblée, suite au blocage qui secoue cette institution législative. Toutefois, la nouveauté au niveau de la chambre basse du Parlement consiste en «la transmission depuis, hier, du projet de loi de finances 2019 à la commission des finances et du budget et sa remise aux députés», d'après notre interlocuteur. Bien que les neuf vice-présidents de l'APN aient gelé leurs activités, suivis par le président de la commission des finances ainsi que les députés appartenant à la majorité, Bouhadja à travers la transmission du projet de loi de finances 2019 à la commission y afférente, a réussi à acter la procédure réglementaire pour l'adoption de ce texte de loi important», précisera un député. Dans ce contexte, il faut rappeler que l'article 138 de la Constitution dans ses alinéas 7 et 8 prévoit la possibilité de promulguer le projet de loi de finances par ordonnance présidentielle, si le délai imparti à l'adoption du projet de loi de finances par le Parlement (Assemblée populaire nationale APN - Conseil de la nation) dépasse 75 jours. L'article 44 de la loi organique du 16 août 2016 n° 16-12 fixant l'organisation et le fonctionnement de l'Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation ainsi que les relations fonctionnelles entre les chambres du Parlement et le gouvernement, vient préciser qu'en cas de non-adoption dans les 75 jours, et ce, quelle qu'en soit la cause, le président promulgue le projet de loi tel quel sans les amendements émanés des parlementaires. Et il aura la force d'une loi de finances. Or, dans le même ordre d'idées, nombreux sont les députés de l'opposition qui affirment que «le gel de l'activité de l'APN n'est pas légal et l'Assemblée peut continuer à fonctionner sans les députés de la majorité». Il est à noter, tandis que les députés des cinq groupes parlementaires de la majorité ont déserté l'Assemblée, ceux de l'opposition parlementaire, qui compte certes, moins d'une centaine de députés, poursuivent tant bien que mal leurs activités. A ce propos, le règlement intérieur de l'Assemblée stipule qu'en cas d'absence de quorum pour le vote des projets de loi, on peut suspendre la séance de 6 à 12 heures; après quoi, le vote s'effectuera, quel que soit le nombre de députés. Par ailleurs, jusqu'à la matinée d'hier, des députés ignorent si l'activité relative à la formation de 60 cadres de l'Académie militaire de Cherchell programmée par la commission défense de l'APN sera maintenue. Le fonctionnement de l'Assemblée est bloqué depuis maintenant plus d'une vingtaine de jours. Le bras de fer opposant Saïd Bouhadja aux députés de la majorité qui accentuent leur pression pour le pousser à claquer la porte, se poursuit toujours. Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères avait annulé, une rencontre avec une délégation japonaise. Des rencontres avec des ambassadeurs de la République de Corée et de Tunisie ont été aussi reportées. Le président de l'APN a pu gagner du temps en narguant ses adversaires et en campant sur sa position.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha