Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 10 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 5 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 12 °C Max 18 °C
12
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 15 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 18 °C
47
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 12 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 24 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 22 °C
28
 Khenchela Min 6 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
28
Accueil |Nationale |

ORAN

20 quintaux de cuivre saisis

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Cette opération a été déclenchée suite à un renseignement minutieusement exploité par les gendarmesCette opération a été déclenchée suite à un renseignement minutieusement exploité par les gendarmes

De par ce phénomène, un sévère coup est asséné aux deux grandes entreprises algériennes, la Sonelgaz et Algérie télécom.

Dans une opération qu'ils ont menée récemment, les éléments de la Gendarmerie nationale ont mis la main sur deux voleurs de 20 quintaux de câbles de cuivre dans les communes de Misserghine et Boutlélis, deux localités situées à l'extrême ouest de la wilaya d'Oran en allant vers Aïn Témouchent et Tlemcen. Après plusieurs rounds d'audition, les enquêteurs ont conclu que le larcin a été commis dans le transformateur de la haute tension liant les deux localités, Misserghine et Boutlélis. Cette opération a été déclenchée suite à un renseignement minutieusement exploité par les gendarmes de la brigade de Misserghine. Elle s'est soldée par l'arrestation de deux individus âgés de 19 et 45 ans transportant à bord d'un camion et un tracteur deux tonnes de cuivre destinées à la contrebande. Et ce n'est pas tout.
Les enquêteurs ont relevé la volonté des deux mis en cause quant à nuire, en découvrant que le numéro de châssis du camion a été effacé. Ainsi, un sévère coup est porté aux équipements et à l'activité de deux grandes entreprises algériennes, la Sonelgaz et Algérie télécom, enregistrant des pertes sèches. Depuis les vols de câbles jusqu'au transport aux frontières algéro-marocaines, ce sont plusieurs filières du cuivre qui ont été démantelées par les éléments de la Gendarmerie nationale des wilayas de l'Ouest.
Outre le trafic de drogue, le vol des câbles électriques est devenu, ces dernières années, une spécialité. Des équipes, informées à temps sur les nouvelles installations mises en place, sont outillés de toute la logistique de l'extraction et du transport des câbles de cuivre qu'elles découpent pour les acheminer vers le berceau de toutes les turpitudes, le pays voisin de l'Ouest.
À Tlemcen tout comme dans les localités situées dans la bande frontalière de l'Ouest, les éléments de la Gendarmerie nationale sont sur le qui-vivre permanent. En plus des pertes causées aux deux entreprises nationales, les incidents sont innombrables à commencer par les perturbations sur leurs réseaux en raison de ces larcins commis fréquemment.
Les démantèlements opérés par la gendarmerie mettent en évidence une chose: les gains rapportés par ce métal rouge sont souvent très importants, d'où l'alerte maximale et la mobilisation des hommes en tenue verte dans les localités frontalières.
D'autant plus que le cuivre est très utilisé dans les domaines de l'électricité et de l'électronique et dans la fabrication de nombreux alliages, c'est pourquoi les contrebandiers se focalisent sur ce métal précieux très recherché et très onéreux. Ainsi, les vols les plus importants opérés par les malfrats se font au préjudice de la Sonelgaz et Algérie télécom.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha