Prévisions pour le 19 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 21 °C
26
 Laghouat Min 9 °C Max 17 °C
28
 Batna Min 6 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 12 °C Max 17 °C
28
 Tamanrasset Min 16 °C Max 25 °C
28
 Tlemcen Min 6 °C Max 11 °C
12
 Alger Min 14 °C Max 19 °C
12
 Saïda Min 6 °C Max 12 °C
12
 Annaba Min 12 °C Max 21 °C
28
 Mascara Min 7 °C Max 15 °C
12
 Ouargla Min 11 °C Max 22 °C
28
 Oran Min 11 °C Max 18 °C
12
 Illizi Min 15 °C Max 30 °C
26
 Tindouf Min 12 °C Max 20 °C
30
 Khenchela Min 7 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 20 °C
30
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
28
Accueil |Nationale |

PROFUSION DE PRÉTENDANTS AU SIÈGE DE SÉNATEUR

"Bousculades" au FLN

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
«Le FLN a reçu une moyenne de cinq dossiers de candidatures aux sénatoriales par wilaya»«Le FLN a reçu une moyenne de cinq dossiers de candidatures aux sénatoriales par wilaya»

Les membres du BP s'attellent depuis avant-hier à étudier les dossiers de candidatures au renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation.

Le FLN met le cap sur les sénatoriales. Les membres du bureau politique s'attellent depuis avant-hier à étudier les dossiers de candidatures au renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation. La réunion d'hier s'est tenue au siège du parti.
«La direction nationale du FLN a reçu une moyenne de cinq dossiers de candidatures aux sénatoriales par wilaya», a fait savoir un membre du bureau politique. Une réunion similaire se tiendra aujourd'hui.
Les primaires pour départager les prétendants au siège de sénateur se dérouleront le 10 novembre prochain au niveau de chaque chef-lieu de wilaya. Le secrétaire général du parti du FLN, Djamel Ould Abbès, a affirmé, dans un communiqué sanctionnant la réunion de son bureau politique que «le bilan des réalisations du président de la République, réalisé par le parti dépassait dans sa finalité la réponse à ceux qui demandaient où sont passés les 1000 milliards de dollars dépensés par l'Etat durant près de deux décennies». Il a ajouté que «le citoyen constate de visu où sont partis ces fonds et il est le mieux placé pour répondre aux voix sceptiques».Il a ajouté, dans ce sens, que «ce bilan colossal qui a carrément changé le visage de l'Algérie, n'avait pas pour objectif d'établir une comptabilité technique des réalisations accomplies, mais plutôt de mettre en évidence les progrès enregistrés à tous les niveaux».
Par ailleurs, les membres du bureau politique ont examiné le déroulement des assemblées générales, tenues dans toutes les wilayas du pays entre le 2 et le 5 novembre en perspective des élections pour le renouvellement partiel du Conseil de la nation. A ce propos, le secrétaire général du parti a présenté un exposé exhaustif sur les mesures à prendre lors de la tenue des assemblées générales pour choisir les représentants du FLN à ce rendez-vous électoral, prévu le 29 décembre prochain, soulignant l'impératif de «garantir un climat démocratique permettant la réussite des élus du parti».
Ould Abbès a abordé, dans ce sens, les critères à réunir par les candidats conformément aux statuts et au règlement intérieur du parti. Les assemblées générales du parti devront se tenir du 10 au 17 novembre sous la supervision des membres du bureau politique et du comité central.
A l'issue de la rencontre, le bureau politique a réitéré «son appui absolu et inconditionnel» au président de la République, également président du parti. Pour rappel, Ould Abbès a mis en garde, samedi dernier, contre «toute marginalisation ou exclusion des militants». Il a rappelé les normes adoptées dans l'admission des candidatures des militants, dont les conditions relatives à l'ancienneté, l'âge (35 ans) et l'absence d'antécédents judiciaires. Il avait aussi fait savoir que son parti s'attelait à réaliser le bilan de toutes les réalisations concrétisées depuis 1999. L'opération en question, entamée depuis février dernier, s'est soldée par «l'élaboration de trois documents de 2100 pages au total, dressant le bilan des réalisations du président durant les 20 dernières années ainsi qu'un documentaire montrant des extraits des discours prononcés par Bouteflika depuis son investiture en 1999». A ce propos, Ould Abbès avait soutenu que «l'Etat a dépensé 994,9 milliards de dollars depuis 1999 à ce jour».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha