Prévisions pour le 19 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 22 °C
26
 Laghouat Min 9 °C Max 17 °C
26
 Batna Min 6 °C Max 13 °C
39
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
28
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
28
 Tlemcen Min 7 °C Max 12 °C
11
 Alger Min 13 °C Max 19 °C
39
 Saïda Min 6 °C Max 13 °C
12
 Annaba Min 11 °C Max 21 °C
30
 Mascara Min 8 °C Max 15 °C
12
 Ouargla Min 11 °C Max 23 °C
28
 Oran Min 11 °C Max 18 °C
11
 Illizi Min 14 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 12 °C Max 19 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 19 °C
30
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
26
Accueil |Nationale |

DEUXIÈME ÉDITION DU «SOMMET D'ONCOLOGIE»

La lutte conte le cancer en Algérie: une réalité

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le chef de service d'oncologie médicale au centre Pierre et Marie Curie (Cpmc) d'Alger, le professeur Kamel BouzidLe chef de service d'oncologie médicale au centre Pierre et Marie Curie (Cpmc) d'Alger, le professeur Kamel Bouzid

Cette rencontre de deux jours a pris fin, hier, devant quelque 400 participants.

Le laboratoire «Roche Algérie», qui se présente comme «leader mondial en biotechnologie, traitement du cancer et diagnostic en vitro», organise depuis vendredi à Alger la seconde édition de la rencontre scientifique mondiale dénommée «Oncology Summit».
Cette rencontre scientifique regroupe plus de 400 experts nationaux et internationaux impliqués dans la prise en charge de plusieurs catégories de cancers. Cette importante assistance se compose d'oncologues, hématologues, anatomo-pathologistes, pharmaciens hospitaliers et chirurgiens. A signaler la présence de nombre d'étudiants et jeunes diplômés en médecine spécialisée que côtoyaient beaucoup de journalistes spécialisés en la matière.
Hormis les séances plénières d'information auxquelles assistait la majeure partie des participants, trois ateliers activent pour examiner différents types de cancer comme celui du colorectal, du sein, gynécologiques ou encore trois autres ateliers devant estimer en particulier l'hématlologie, l'immunothérapie et la pharmacie hospitalière qui connaît moult carences quant à la disponibilité de médicaments et remèdes.
Ces ateliers devront permettre un partage mutuel d'expériences et un renforcement de la prise en charge des cancers avec une approche pharmaco-économique. Seront également au menu des discussions, les dernières avancées thérapeutiques en oncologie qui y seront présentées.
Le chef de service d'oncologie médicale au centre Pierre et Marie Curie (Cpmc) d'Alger, le professeur Kamel Bouzid, directeur de l'Association algérienne d'oncologie médicale (Saom), a annoncé l'arrivée début 2019 sur le marché national de médicaments innovants. Le professeur Bouzid se trouvait aux côtés des professeurs Mohamed Amine Bekadja et Assia Ben Salem, respectivement président du Comité lymphone de l'ouest du pays et SG de la Saom.
En effet, cinq nouveaux médicaments d'oncologie seront produits en Algérie, comme l'avait annoncé précédemment L'Expression suite à un entretien exclusif avec le docteur en pharmacie, Abdellah Boulkroune et néanmoins chargé de la communication et directeur du partenariat du «Groupe Roche Algérie». Installé depuis 20 ans en Algérie, où 50.000 cas de cancer, dont 40% du sein, sont signalés chaque année, «Roche» oeuvre à des «solutions d'accès aux innovations médicales en oncologie, hématologie et rhumatologie». En partenariat avec le ministère de la Santé depuis 2016, Roche est engagé dans plusieurs grands projets du «Plan national cancer», notamment la création des registres nationaux du cancer et celle des dossiers électroniques pour les patients, la participation à l'équipement des centres d'oncologie, l'accréditation des centres de recherche en cancérologie ainsi que la sensibilisation et le dépistage des différents cancers.
Ce dernier point est mené en collaboration avec l'Association «El Amel» Cpcm. Cette mission est dirigée à travers le «Mamobile» qui parcourt depuis 2013 le pays dont notamment Biskra qui a été désignée cette année comme wilaya pilote pour le dépistage organisé. Roche-Algérie est à l'origine de plusieurs initiatives citoyennes telles que le soutien aux associations d'aide aux patients comme «El Badr» qui accompagne sur les plans, social et psychologique, les personnes atteintes du cancer à Blida où se trouve un centre d'accueil dénommé «El Ihsane» tout comme il assure le parrainage d'un foyer pour les enfants sans famille depuis 2016 au SOS village d'enfants de Draria (Alger).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha