Prévisions pour le 13 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 19 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 0 °C Max 12 °C
30
 Biskra Min 2 °C Max 17 °C
34
 Tamanrasset Min 5 °C Max 18 °C
28
 Tlemcen Min 5 °C Max 16 °C
11
 Alger Min 8 °C Max 18 °C
11
 Saïda Min 2 °C Max 16 °C
11
 Annaba Min 9 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 16 °C
11
 Ouargla Min 5 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 11 °C Max 18 °C
11
 Illizi Min 8 °C Max 23 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 22 °C
32
 Khenchela Min -1 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 3 °C Max 18 °C
30
 Ghardaïa Min 5 °C Max 18 °C
32
Accueil |Nationale |

FEDERICA MOGHERINI EST ARRIVÉE, HIER, À ALGER

La sécurité d'abord...

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'Algérie passe pour être un modèle en matière de lutte antiterroriste et contre l'extrémisme.

La sécurité régionale et la lutte contre le terrorisme constituent les deux thèmes-phares qu'abordera la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, avec le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel. Mme Mogherini a certainement coché d'autres points sur son agenda, mais il est clair que sa priorité est bel et bien définie. «L'Algérie et l'Union européenne sont des partenaires naturels dans le dialogue de haut niveau sur la sécurité régionale et la lutte contre le terrorisme», a-t-elle déclaré à la presse à son arrivée à Alger. Elle coprésidera avec Abdelkader Messahel, la 2ème session dudit dialogue.
L'Algérie passe pour être un modèle en matière de lutte antiterroriste et contre l'extrémisme. A cet égard, l'intérêt que manifeste l'UE jusqu'à dépêcher sa vice-présidente à trois reprises à Alger durant son mandat, ne peut être occulté par n'importe quel autre discours à connotation plus économique.
D'ailleurs, la Haute représentante de l'UE a simplement évoqué des «thèmes de priorité commune», en plus de la sécurité et de la migration. Dans ces «thèmes», il y a d'abord la Libye et le Sahel. La coopération bilatérale dans les domaines économique, scientifique et énergétique est à peine citée. «Je m'attends à une rencontre d'échanges d'analyses, mais aussi à décider des actions communes dans ces secteurs», a soutenu l'hôte d'Alger, qui n'omettra pas de noter la conférence sur la Libye, prévue aujourd'hui et demain à Palerme, en Italie. Pour Mme Mogherini, c'est là «une opportunité pour coordonner les activités et les actions entre les deux parties».
Sur la session à proprement parler, le ministère des Affaires étrangères souligne, dans un communiqué, que les deux parties «poursuivront, à cette occasion, leurs échanges sur les menaces terroristes et leurs connexions avec le crime organisé transfrontalier». L'Algérie attend de cette visite qu'elle constitue «une opportunité (...) d'examiner l'état et les perspectives de leurs relations (...) régies par l'Accord d'association en vue de les renforcer davantage, dans l'intérêt mutuel face aux défis communs de sécurité et de développement dans la région». Une attente formulée d'une façon un peu trop diplomatique, de sorte qu'on ne sache pas vraiment l'objectif qui lui est assigné. Mais le MAE insiste et note que les relations Algérie-UE «ont enregistré, par ailleurs, une évolution qualitative, à la faveur de l'adoption des priorités communes de partenariat au titre de la Politique européenne de voisinage rénovée». Attendons donc pour voir ce qui sortira de cette 2e session de dialogue.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha