Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Nationale |

A L'ORIGINE, UN SUPPORTER TABASSÉ LA VEILLE PAR DES POLICIERS

Nuit d'émeute à Bab El-Oued

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La situation a dégénéré en violents heurts entre manifestants et éléments de la brigade antiémeute, stationnés au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

Des violences ont éclaté entre jeunes manifestants et forces de police, jeudi soir, à Bab El-Oued, à Alger. En effet, de violentes émeutes ont été signalées à travers plusieurs quartiers et espaces publics, particulièrement du côté d'«El Kettani». La diffusion sur des réseaux sociaux de vidéos montrant des policiers en train de tabasser un jeune supporter au niveau des tribunes du stade du 5-Juillet lors du match opposant leur équipe, mardi dernier, à celle de l'USMBA, seraient à l'origine des affrontements violents entre les supporters du Mouloudia d'Alger et les forces de l'ordre. Les supporters mécontents issus des différents quartiers de Bab El-Oued ont voulu en découdre avec les policiers. Ces derniers se sont déplacés au stade de Bologhine. Ainsi, à l'issue de la rencontre entre l'USMA et le CS Constantine, la situation a dégénéré en violents heurts entre manifestants et les éléments de la brigade antiémeute de la police, qui stationnaient aux alentours du stade Omar-Hamadi de Bologhine où se déroulait cette rencontre.
Les affrontement ont duré près de trois heures, selon des témoignages. Le bilan des émeutes n'est pas encore établi. Des dégâts matériels, dont la destruction d'équipements publics ont été déplorés. C'était le cas pour les événements d'octobre 1988 qui avaient embrasé tout le pays avant d'être réprimés dans le sang. En 2011, des manifestations furent déclenchées à Bab El-Oued, point de départ traditionnel des émeutes, suite à une hausse brutale des prix des produits de base, notamment l'huile et le sucre.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha