Prévisions pour le 20 Decembre 2018

 Adrar Min 8 °C Max 22 °C
32
 Laghouat Min 3 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 3 °C Max 21 °C
28
 Tamanrasset Min 7 °C Max 18 °C
30
 Tlemcen Min 6 °C Max 12 °C
28
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
12
 Saïda Min 3 °C Max 13 °C
28
 Annaba Min 8 °C Max 17 °C
28
 Mascara Min 6 °C Max 16 °C
28
 Ouargla Min 2 °C Max 16 °C
32
 Oran Min 9 °C Max 17 °C
28
 Illizi Min 8 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 2 °C Max 13 °C
30
 Mila Min 4 °C Max 16 °C
28
 Ghardaïa Min 5 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

DESROCHER FAIT DÉCOUVRIR LES FÊTES DE SON PAYS AUX ALGÉRIENS

Le dindon de l'ambassadeur américain

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Il s'agit de «Thanksgiving» la fête de l'Action de grâceIl s'agit de «Thanksgiving» la fête de l'Action de grâce

Devant les employés de la chancellerie et un parterre d'invités dans les magnifiques jardins de la villa Montfeld, John Desrocher a gracié un beau dindon qui ne sera pas celui de la farce...

S'il y a un couple qui a fait parler de lui cette année en Algérie, c'est bel et bien celui des Desrocher. On n'a même plus besoin de citer leurs fonctions du fait que l'ambassadeur américain et sa femme sont devenus des personnages publics suivis et appréciés par la population. Leur secret: s'être imprégnés de la culture algérienne en faisant les quatre coins du pays, même les endroits les plus reculés, et surtout en célébrant avec ses habitants leurs fêtes nationales et religieuses. À l'image de leur célèbre photo de l'Aïd où ils ont présenté leurs voeux aux Algériens en revêtant les tenues traditionnelles algériennes, un «karako» pour madame et un «burnous» pour monsieur. Jeudi dernier, ils ont récidivé, mais cette fois-ci en partageant avec le peuple algérien une tradition bien américaine. Il s'agit de «Thanksgiving» (la fête de l' Action de grâce, Ndlr) que nous connaissons à travers les films et séries américaines. C'est la fête où Américains et Canadiens remercient Dieu pour le bonheur octroyé au cours de l'année, savourant une dinde et d'autres mets traditionnels en famille. La célébration de «Thanksgiving» était prévue pour le 22 octobre dernier, mais le diplomate américain a, comme le veut la tradition, gracié une semaine avant, la dinde de «Thanksgiving». Devant les employés de la chancellerie et un parterre d'invités dans les magnifiques jardins de la villa Montfeld, John Desrocher a gracié un beau dindon qui ne sera pas celui de la farce, la semaine prochaine, puisqu'il échappe au couteau. Cette tradition initiée par Abraham Lincoln, le couple américain a voulu la faire découvrir aux Algériens en invitant quelques médias à cette occasion. Un véritable pont entre les cultures des deux pays comme sont en train de les construire Karen et John. Cette dinde en est un exemple atypique, puisque comme 80% de celles qui se vendent en Algérie, elles sont algéro-américaines. Elles sont importées en tant qu'oeufs de chez l'Oncle Sam avant de naître et grandir chez nous. C'est Abdelkader Khider, éleveur de dindes et propriétaire d'un abattoir à Aïn Ouessara (il importe les dindes d'élevage et des oeufs des USA) qui a offert l'animal au couple de diplomates. Vêtu de sa belle djellaba blanche et de sa «chéchia», El Hadj Abdelkader a montré une belle image de tolérance et d'amitié entre les deux peuples. C'est un exemple concret du bon vivre ensemble et de la découverte de l'Autre qu'est en train d'instaurer ce couple tombé amoureux de l'Algérie. Les Desrocher sont incontestablement les meilleurs ambassadeurs des... échanges culturels!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha