Prévisions pour le 20 Decembre 2018

 Adrar Min 8 °C Max 22 °C
32
 Laghouat Min 3 °C Max 16 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 3 °C Max 21 °C
28
 Tamanrasset Min 7 °C Max 18 °C
30
 Tlemcen Min 6 °C Max 12 °C
28
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
12
 Saïda Min 3 °C Max 13 °C
28
 Annaba Min 8 °C Max 17 °C
28
 Mascara Min 6 °C Max 16 °C
28
 Ouargla Min 2 °C Max 16 °C
32
 Oran Min 9 °C Max 17 °C
28
 Illizi Min 8 °C Max 23 °C
30
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 2 °C Max 13 °C
30
 Mila Min 4 °C Max 16 °C
28
 Ghardaïa Min 5 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

LA CRISE QUI SECOUE LE FLN S'EXACERBE

Malaise dans les rangs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le FLN connaîtra-t-il son sort aujourd'hui?Le FLN connaîtra-t-il son sort aujourd'hui?

Une réunion avec les candidats aux sénatoriales s'est tenue, hier, au siège du parti.

Plus d'une semaine après «le départ forcé de Ould Abbès pour des raisons de santé», la crise qui secoue le FLN n'a pas encore livré tous ses secrets. On se dirige vers une direction nationale bicéphale! Contacté hier, Ahmed Boumehdi, membre du bureau politique, a annoncé que «l'intérim du secrétaire général du FLN sera connu dans un ou deux jours».«C'est le patron du parti, Djamel Ould Abbès qui procédera, très bientôt, à la désignation de son intérim qui prendra en charge la gestion des affaires courantes du parti», a-t-il déclaré. «Le parti qui veut triompher lors des sénatoriales, ne compte pas rester sans direction», a-t-il fait observer. «Il se peut bien que l'intérim sera assuré à, tour de rôle, par les 18 membres du bureau politique», a-t-il encore suggéré.
«Si l'état de santé de Ould Abbès se stabilise, il reprendra ses fonctions dans une ou deux semaines», a-t-il ajouté.
Toutefois, Ahmed Boumehdi a nié catégoriquement qu'il cherchait à travers sa «résistance» à obtenir une place au nouveau directoire. Il a qualifié tout ce qui a été rapporté par les médias à propos de la situation prévalant au FLN, particulièrement en ce qui concerne la démission du secrétaire général de son poste et son remplacement par Mouad Bouchareb de «purs calembours» et d' «une propagande menée par des parties bien connues».
Il a rappelé que celui qui a été bombardé récemment président de l'APN, Mouad Bouchareb, «n'est pas membre du bureau politique, ni du comité central et n'a même pas participé au dernier congrès du parti». «En fait c'est là où se situe le problème! Comment peut-on lui confier l'intérim alors que le règlement intérieur et les statuts du parti en disent autre chose?», a-t-il soutenu.
L'article 36 des statuts du parti et l'article 9 du règlement du comité central, stipulent qu'en cas de démission du secrétaire général, c'est le plus âgé des membres du bureau politique qui assure l'intérim avant la tenue d'une session extraordinaire du comité central, afin d'élire un nouveau secrétaire général. Cette réunion doit intervenir «obligatoirement» dans les 30 jours qui suivent l'état de vacance. Or, le secrétaire général n'a pas démissionné.
Dès lors, «la désignation de l'intérim relève des prérogatives du secrétaire général», a-t-on souligné. Ahmed Boumehdi a réuni hier, les candidats du FLN aux sénatoriales du 29 décembre prochain. Cette rencontre entre dans le cadre des préparatifs de l'élection pour le renouvellement des membre du Conseil de la nation.
L'état de santé de Djamel Ould Abbès, qui s'est déplacé hier, à l'hôpital militaire de Aïn Naâdja pour un contrôle médical, «s'est beaucoup amélioré», a encore estimé Ahmed Boumehdi. Le même responsable a présidé la réunion des représentants des partis de l'alliance présidentielle tenue au siège du parti à Hydra tout récemment. L'opération des primaires pour la capitale s'est également déroulée samedi dernier au siège du parti, sous la supervision du chef du groupe parlementaire, Mohamed Bouabdellah.
Interrogé, en marge de la réunion des chefs de partis de l'alliance présidentielle, le mouhafedh de Hussein Dey, Ahmed Boumehdi, avait réitéré récemment: «On ne le répétera jamais assez que le patron du parti, reste Djamel Ould Abbès, qui continue d'ailleurs, d'assurer ses fonctions de secrétaire général à partir de son domicile.» Il a encore démenti que «l'intéressé ait démissionné de son poste». «Il n'y a pas eu de démission, on attend son retour...», avait-il assuré.
Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbes, officiellement en convalescence, est toujours patron du vieux parti. Le comité central ne s'est pas réuni depuis deux ans. Enfin, il faut rappeler qu'en prévision de l'élection présidentielle de 2019, une réunion des chefs de partis de la majorité se tiendra après la réunion de l'Instance de suivi et de coordination programmée pour le 9 décembre prochain au siège du RND à Ben Aknoun.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha