Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

GRANDIOSE MEETING DE L'ASSOCIATION DES ANCIENS ÉLUS, HIER, À RELIZANE

LA Parole aux témoins

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
LA Parole aux témoins

Tout en saluant la décision de nommer une instance dirigeante au parti et dans la perspective d'organiser un congrès extraordinaire réunificateur, les anciens élus du FLN ont appelé le président Bouteflika à la continuité.

A l'origine, on croyait qu'il s'agissait d'un simple club rassemblant des élus nostalgiques. Avec le temps, le petit ruisseau s'est transformé en fleuve drainant des milliers de personnes. Hier, l'association des anciens élus du FLN a rassemblé près de 1300 participants à Relizane où s'est déroulé un meeting régional ayant regroupé six wilayas: Chlef, Mostaganem, Mascara, Tissemsilt, Tiaret et Relizane hôte de cette rencontre. Avec une détermination ardente comme aux premiers débuts de cette grande aventure de reconstruction nationale, ces anciens élus sont venus dire ce dont ils ont été témoins. Ils sont en effet, de vrais témoins du travail accompli dans des conditions pas toujours faciles alors que le pays venait de sortir d'une guerre civile destructrice. Il fallait tout reconstruire et surtout rétablir la confiance en l'Etat. «Nous sommes attelés, avec sincérité et dévouement, à faire sortir les enfants de cette patrie d'une guerre intestine et de la barbarie sauvage qui s'y était répandue», disait le président de la République lors de la dernière réunion gouvernement-walis.
Le premier responsable de cette association des élus, Mahdjoub Bedda, s'est largement appuyé sur ce discours du président pour étayer ses arguments devant les milliers de présents tous acquis à l'idée de témoigner de cet effort incommensurable accompli durant les deux décennies du règne du président Bouteflika. Quant aux professionnels de l'indignation, quant aux aigris effarouchés par les réalisations de l'Algérie Mahdjoub Bedda a dit regretter «qu'il y ait encore une infime partie d'Algériens qui refusent de voir les grandes réalisations du pays sous la conduite du président Bouteflika».
L'orateur, s'est largement inspiré du dernier discours du président pour donner la réplique à ces professionnels de l'indignation et amateurs du chaos: en affirmant notamment que «les aventuristes qui font dans la promotion de la culture de l'oubli, du déni et de la négation ne seront jamais des forces de construction et d'édification. Bien au contraire, ils dissimulent les faucilles du massacre, qu'ils n'hésiteront pas à utiliser pour faire basculer le pays dans l'inconnu».
Evoquant pour la première fois, devant les anciens élus, les derniers changements au sein du vieux parti, Bedda a d'abord affirmé que «le FLN est et restera toujours l'élément qui équilibre la scène politique nationale».
Il rappellera qu'après la phase de construction qui a suivi les premières années de l'indépendance nationale, le FLN a été écarté de la gestion des affaires du pays durant les années 1990.
«Le FLN, rappelle-t-il, est revenu avec force pour dominer la scène politique nationale avec le retour de Son Excellence Monsieur le président Bouteflika». Aussi, explique-t-il, «-les changements, qui s'opèrent à présent au FLN et qui sont le fait du président du parti, augurent en réalité d'un nouveau démarrage et d'un changement profond dans le fonctionnement du parti». Refusant au début de sa création, de se substituer au parti, cette association épouse un puissant torrent politique qui la projette désormais au-de-vant de la scène. Les structures du FLN étant gelées, la nature a horreur du vide. Qui, dans ces conditions, peut mieux témoigner des vérités du terrain que les anciens élus? Parole aux témoins.
Le cadre est créé et la volonté existe. C'est l'association des anciens élus qui a la justesse de l'idée, la clarté de l'objectif et la force de la proposition. Reste à voir la suite du programme et surtout la réaction du parti qui va secouer sa crinière une fois sa crise surmontée.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha