Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

SÉNATORIALES À BÉJAÏA

Le FLN affiche ses ambitions

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le FLN affiche ses ambitions

Le parti du Front de Libération nationale continue à mobiliser ses troupes en prévision des joutes sénatoriales prévues pour le 20 du mois en cours.

En dépit du gel de toutes les structures, décidé par la commission provisoire installée dans l'optique d'un congrès extraordinaire, le FLN de Béjaïa ne semble nullement perturbé et continue vaille que vaille à se lancer dans une dynamique électorale qui n'a de valeur que cette volonté inébranlable de récupérer son siège sénatorial perdu lors du précédent scrutin du même genre.
Après l'organisation avec succès des primaires, donnant encore une fois une leçon de démocratie, avec au bout le plébiscite du jeune candidat Massinissa Ouari, le Front de Libération nationale n'est pas resté inactif. Samedi, il s'est de nouveau investi en convoquant son collège électoral pour installer son directoire. Une occasion qui a permis à tout un chacun, cadres et militants, de donner son point de vue sur la manière de mener à Béjaïa la campagne électorale pour les sénatoriales, mais aussi de saluer le renouveau dans lequel s'inscrit l'ex-parti unique à travers l'option pour les jeunes.
Une option qui s'illustre à travers la victoire du jeune Massinissa Ouari contre un ténor et non des moindres, en la personne du mouhafedh de Béjaïa. Dans les propos on pouvait allègrement relever une satisfaction qui ouvre la voix à une mobilisation tous azimuts sur le front.
Au siège de la mouhafadha de Béjaïa, la réunion qui s'inscrit dans le cadre de la préparation de la campagne électorale des sénatoriales a confirmé la cohésion dans les rangs du parti. La candidat Ouari paraissait comme le rassembleur du parti autant à travers les interventions des uns et des autres au cours de la prise de parole, que pendant son discours empreint de fraternité et d'ambition. «Le siège est à notre portée», dira-t-il comme pour encourager ses frères militants. «Si chacun de nous mettait du sien en allant vers les autres élus, notamment ceux qui sont en disgrâce avec leurs chapelles politiques, notre siège sera récupéré sans grandes difficultés», concluait-il.
Les anciens du parti, qui donnent l'impression de revivre leur deuxième jeunesse, ont eux aussi abondé dans ce sens, tout en relevant les qualités du candidat du front. Hocine Mouzaoui, ex-mouhafedh et député n'a pas tari d'éloges autant pour le candidat que pour la dynamique née des dernières primaires, soulignant que «pour peu que tout un chacun fasse de son mieux, la victoire est à notre portée». Vieux routier qu'il est, il sait sans doute de quoi il parle.
Un directoire de campagne a été installé. Il comprend 21 membres désignés dans le souci de couvrir toutes les daïras de la wilaya. Ce bureau sera chargé de seconder le candidat dans sa campagne et d'impliquer dans une stratégie bien réfléchie l'ensemble des 137 élus que compte le parti dans les assemblées locales de Béjaïa. La bataille s'annonce cependant rude face au candidat du FFS et à un degré moindre pour celui du RCD, qui se sont fait connaître pour l'instant dans la course au siège sénatorial.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha