Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 19 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 3 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 7 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 4 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

SAUVETAGE DE HARRAGA À AZEFFOUN ET TIGZIRT

Sept morts et quatre repêchés vivants

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les opérations de sauvetage de harraga se poursuivaient encore, hier, tard dans la soirée au large de Tigzirt et Azeffoun par les unités de la Marine nationale. Les opérations ont été déclenchées après que des pêcheurs aient retrouvé un harrag en état d'hypothermie en haute mer et un autre dans un état grave. Transportée à l'hôpital de Tigzirt, une des victimes a eu la vie sauve alors que la deuxième n'a pas survécu. Selon des témoins, le jeune, qui serait de Tigzirt, est dans un état d'hypothermie avec des avis médicaux favorables à l'amputation.
Aucun bilan définitif n'a été annoncé, hormis des informations non confirmées faisant état de sept morts et quatre autres sauvés. Des sources affirment que l'essentiel des victimes a été transféré à l'hôpital d'Azeffoun dont six morts, Alors que deux autres, un mort et un autre vivant, ont été acheminés vers l'hôpital de Tigzirt. Sur place, à Tigzirt, des témoins affirmaient que deux groupes de jeunes sont partis de là. Le premier, il y a une vingtaine de jours alors qu'un autre est parti avant-hier de Sidi Khaled. Les départs, ajoutent certaines personnes présentes sur place, ne datent pas d'hier, mais cela fait longtemps que des tentatives ont été faites de ce côté. Mais jusqu'à hier, aucun mort n'a été retrouvé sur les plages de Tigzirt, faisant croire que la traversée est facile. Hier à Tigzirt, l'inquiétude était visible sur les visages. Les parents pensaient à leurs enfants. Le plus grand mal pour les parents est cependant, l'impossibilité de retenir des adolescents par la force. C'est un véritable dilemme que vivent les familles.
Enfin, il est à signaler que les populations d'Iflissen sont parties en masse vers Azeffoun pour connaître la véritable information. Il s'agirait d'un groupe de jeunes partis avant-hier dans la nuit à partir de Sidi Khaled. C'était la consternation hier à Iflissen et à Tigzirt.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha