Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 19 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 3 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 7 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 4 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

ALGÉRIENS ET CHINOIS DÉBATTENT DE LA GOUVERNANCE

Les bureaucrates n'ont qu'à bien se tenir...

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'apport de l'expertise chinoise salué par Nouredine BedouiL'apport de l'expertise chinoise salué par Nouredine Bedoui

A l'issue de ce forum, le département de Bedoui procédera à l'élaboration d'une stratégie de collaboration nationale qui abordera des questions fondamentales pour un développement intégré et une refonte homogène de l'appareil de la formation dans le domaine de la gouvernance.

Message reçu! A peine une semaine après les remontrances faites par le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, aux responsables locaux lors de la rencontre walis-gouvernement, les Chinois arrivent à la rescousse! En effet, depuis hier et jusqu'à ce soir, le Centre international des conférences (CIC) Abdelatif Rahal d'Alger accueille un Séminaire international sur le renforcement des capacités de gouvernance. C'est-à-dire comment mieux gouverner et tordre le coup à la bureaucratie. Organisé par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire en collaboration avec l'Académie nationale chinoise de la gouvernance, ce forum doit établir la nouvelle stratégie que devront adopter nos responsables pour être de vrais...gouvernants! «Comme l'a ordonné le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika, les réformes entamées et la lutte contre la bureaucratie doivent être accélérées. Ce séminaire international doit nous aider à atteindre très rapidement cet objectif», a tenu à mettre en avant le premier responsable de l'Intérieur, Nouredine Bedoui qui n'omet pas de souligner l'apport de l'expertise chinoise dans le domaine. «Cela fait trois ans que nos amis et frères chinois nous aident dans la délicate mission de modernisation de nos administrations», a-t-il souligné lors de son allocution d'ouverture. Bedoui rappelle que cela n'a été possible que suite aux accords de collaboration bilatéraux signés en 2014 par le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika et son homologue chinois Xi Jinping.

400 cadres algériens déjà formés
«Cela a permis à plus de 400 cadres et responsables algériens de participer à des séminaires de formation de haut niveau ici et en Chine», a soutenu le ministre. «La réussite de ces actions a permis de fournir un soutien considérable pour l'amélioration des compétences des ressources humaines au sein des administrations centrales et locales», a-t-il poursuivi avec beaucoup de fierté. Cette rencontre est, selon lui, un moyen d'appliquer et d'évaluer ce programme bilatéral afin de garantir une plate-forme d'échanges haut de gamme pour l'apprentissage mutuel sur le renforcement des capacités de gouvernance des deux pays. Cette mise en valeur de l'expertise chinoise a ému le président de l'Académie nationale chinoise de la gouvernance Zhen Zhanmin. Celui qui occupe aussi une fonction de vice-ministre au sein du gouvernement, Li Keqiang, a fait part de la détermination de son pays à poursuivre cette collaboration avec l'Algérie. Surtout que comme il le met en exergue, elle est bénéfique pour les deux parties. D'ailleurs, le mémorandum d'entente en vue d'instaurer un partenariat stable entre les deux parties dans le domaine du renforcement des capacités des ressources humaines de haut niveau, signé en 2015, a été renouvelé hier. Ce haut responsable de l'ex-Empire du Milieu a tenu à rappeler que son pays est en pleine mutation qui a été accompagné par de grandes réformes en matière de démocratie, de sécurité et d'environnement. Tout cela dans le but d'atteindre l'objectif de la bonne gouvernance, qui n'a d'autre but que de créer un environnement sain et serein pour les citoyens.

Ce qui devrait «accoucher» de ces deux jours...
Considérée comme l'habilité à piloter et à coordonner une action collective en vue d'atteindre des objectifs contenus, la gouvernance, en tant que processus institutionnel et organisationnel, polarise depuis quelques années l'attention de nombreux gouvernements et institutions. La question centrale est de connaître (ou identifier) les voies et moyens qui permettent de renforcer cette habilité qui, elle-même, exige de renforcer et de développer les capacités des hommes et plus spécifiquement, celles des hauts fonctionnaires. Ce Forum international est donc l'occasion de confronter plusieurs visions autour de la thématique du renforcement des capacités en matière de gouvernance dans l'optique de renforcer la coopération sino-algérienne et l'élargir à d'autres partenaires internationaux. Cette rencontre vise donc à développer en commun des recommandations, à bâtir un réseau mondial de partenariat et à identifier et explorer les prochaines étapes de la coopération bilatérale et multilatérale en matière de partage de connaissances et de renforcement des capacités de gouvernance. A l'issue de ce forum le département de Bedoui procédera à l'élaboration d'une stratégie de collaboration nationale qui abordera des questions fondamentales pour un développement intégré et une refonte homogène de l'appareil de la formation dans le domaine de la gouvernance. Le message du président Bouteflika semble donc avoir été bien entendu...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha